• La beauté de la marine à voile pourrait renaître ...

    Deux navires sur une ligne vers Baltimore et Saint-Pierre et Miquelon

    Si tout se passe comme prévu, la compagnie prévoit de mettre en service son premier Neoliner fin 2021, et de commander son sistership six mois après la mise sur cale de la tête de série. « Notre but est lancer une ligne entre Saint-Nazaire, Baltimore et Saint-Pierre et Miquelon, avec la possibilité selon les besoins de réaliser également des escales à Bilbao et Charleston. Nous souhaitons proposer un départ toutes les deux semaines et, comme la rotation dure un mois, cela implique deux navires », explique le président de Neoline. Comme le rappelle Michel Pery, la compagnie s’inscrit dans une volonté d’offrir aux chargeurs un transport maritime beaucoup plus respectueux de l’environnement. « C’est un projet d’armateur innovant, industriel et de qualité, dont la grande particularité est de réduire de 90% la consommation de carburant. Pour y parvenir, nous diminuons la vitesse commerciale de 15 à 11 nœuds, ce qui permet déjà de réduire de moitié les besoins énergétiques, et nous fournissons 90% du reste grâce à la propulsion vélique ».
    https://www.meretmarine.com/fr/content/neoline-choisit-neopolia-construire-ses-cargos-voiles

     

    La beauté de la marine à voile pourrait renaître ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :