• La contraception à travers les temps ...

    L’humanité débat et agit, depuis des sièces, pour ou contre la contraception et l'avortement. Cet article ne portera pas sur ce débat. Les substances utilisées pour provoquer l'avortement, occupent une place intéressante dans les antécédents médicaux datant de plusieurs milliers d'années. La connaissance de cette histoire éclaire la progression médicale, morale et juridique de l'humanité et de ses nombreuses cultures. (listverse)

    Sorcellerie et chasse aux sage-femmes considérées comme des sorcières ...

    Au XIVe siècle et au-delà, les sages-femmes ont été les premières cibles de la persécution. La plupart des abortifs sont classés comme des emménagogues, qui sont des herbes consommées pour induire la menstruation. Ces herbes avaient tendance à avoir une forte concentration d'huile essentielle. Cela étant dit, les emménagogues ne sont pas tous des abortifs si les herbes ne sont pas assez fortes pour provoquer un avortement. Au cours de leurs quatre cents ans d’oppression, de nombreuses sages-femmes ont utilisé le terme «emménagogues» comme substitut des «abortifs». Ils l'ont fait pour éviter d'être démasqués et emprisonnés.

    Les herbes couramment utilisées par les sages-femmes comprennent la Barrenwort (fleur des elfes), l'iris fétide, le savon de corbeau, Sansevieria, trillliums et bien d'autres. Les familles et les villages ont obtenu des conseils médicaux des sages-femmes, généralement sans diplôme. Les exécutions, qui sont généralement très meurtrières, ont fait des millions de victimes, dont 85% de femmes et de filles. La persécution a été si brutale qu'en 1585, plusieurs villages de l'évêché de Trèves se sont retrouvés avec une seule femme chacun.

    La contraception à travers les temps ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :