• La démocrassie par le vote ...

    L’équation Macron est très puissante et comme chacun sait, les puissants ne sont puissants que parce que nous les laissons faire.
    L’équation Macron est simple. Il est temps d’organiser la vie politique pour la contrer, ce n’est pas si dur que cela en a l’air.

    Macron est président d'une démocratie sans opposition. Cas d’espèce.

    La gauche a été suicidée par Jean-Luc Mélenchon et Hamon, et ceux qui les suivent, votent pour eux et leurs affiliés.
    Le candidat de la droite est tombé dans une affaire judiciaire dont la droite ne se remet pas. Macron n’a pas d’opposition institutionnelle. La constitution à cinq ans en alignant les élections présidentielles et législatives associe le pouvoir législatif et exécutif, au rebours de la séparation qu’il faudrait.

    L’équation Macron peut se dire ainsi : Tant que Macron ne risque pas d'être évincé par les urnes, il fait ce qu'il veut. En matière politique, il veut stabiliser cette « chance » qu’il a. Contre la rue, des policiers. La police fait, elle aussi, ce qu'elle veut, la justice les couvrant en ne suivant pas les plaintes posées contre elles. Au moment où j’écris, des lycéens mineurs sont en garde à vue prolongée, pour un feu de poubelle, semble-t-il ; tandis que des citoyens blessés, éborgnés, n’ont pas droit à un procès, soi disant qu’on ne peut savoir quel policier est coupable des blessures. En principe, on ne peut pas s’excuser d’une faute qu’on a commise par une autre faute qu’on a commise. Les policiers sont des citoyens soumis à la loi et ils doivent être reconnaissables même dans le feu de leur action professionnelle. La police s’en prend même aux pompiers ! Elle est entrée dans une Eglise, il a fallu évacuer une maternité, à cause des gaz envoyés aux manifestants. Du côté de la Justice, le Président Macron donne une légion d’honneur au procureur de Lyon, Nicolas Jacquet, qui, ensuite, ne poursuit pas une enquête préliminaire sur le financement de la campagne électorale du président. Pour la politique économique : libérer les financiers de contraintes, ils ne sont pas faits pour les contraintes, les salariés, les allocataires de l’APE, oui.
    https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/l-equation-macron-221224

     

    La démocrassie par le vote ...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :