• La femme fleur ...

    La femme fleur ...


    C'est si agréable de comparer les femmes aux fleurs.

    Une d'elles qui se dévêt au crépuscule,
    sous les yeux de son ami,
    tandis qu'à travers les volets
    tinte l'Angélus d'un soir de province ;
    elle se hâte,
    et, de cogner aux meubles ses genoux,
    parfois s'écrie ;
    elle effeuille son linge de-ci de-là ;
    elle jonche le parquet de pétales.
    On dirait un lys dispersé.
    Paul-Jean Toulet


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :