• La lutte déclasse ... quelle belle trouvaille ...

    Où donc est passé le temps qui portait haut et fort les cris de rage du monde ouvrier. Ce temps des luttes engagées où l’unité présidait au gain de la cause prolétarienne. Ce temps que la bourgeoisie bienpensante qualifiait de lutte des classes et ce faisant, hiérarchisait sans pudeur, les hommes sur une échelle sociale, méprisant la valeur intrinsèque des plus humbles, juste bons à servir les plus nantis.

    Ho bien sûr, la démagogie politique continue d’utiliser le terme de lutte des classes. Mais en réalité la lutte déclasse aujourd’hui. Elle déclasse parce que, otages de salaires relevant plus de l’aumône que de la juste récompense, beaucoup de « modestes » ne peuvent se payer le luxe d’une grève sans s’exposer  à des représailles patronales, mais surtout à des difficultés financières. Elle déclasse parce que le grand capital et ses tenants ont su de façon machiavélique nous enfermer dans un monde ou l’égocentrisme a relégué l’altruisme au dernier rang des valeurs. Un monde dans lequel le cynisme des puissants s’exprime au travers des politiques qu’ils ont conduits aux portes du pouvoir pour mieux les manipuler au service de leur insatiable cupidité.

    Il est douloureux de voir que ce Beau Pays, celui des droits de l’homme et des révolutions populaires, se soit peu à peu laissé hypnotisé par la chimérique promesse que l’économie de marché était la panacée universelle du bonheur de chacun. Et le socialisme corrompu auquel j’ai aveuglément appartenu un temps, n’est pas étranger à cette trahison du monde du travail, notamment lors du virage libéral de MITTERRAND en 1983. Réalisme politique nous a-t-on dit ! Faux ! Complicité docile dans la Mainmise du capital !  il y a trente sept ans, en mars 1983, la gauche basculait à droite. En dix jours se déroule un thriller politique. Le 13 mars, François Mitterrand souhaite une « autre politique ». Le 23 mars, c’est plié : ce sera le « tournant de la rigueur » et l’Europe de l’austérité. S’ouvre alors la «  parenthèse libérale  ». Dans laquelle nous sommes encore embourbés.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-lutte-declasse-221219

     

    La lutte déclasse ... quelle belle trouvaille ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :