• La mer sans arrêt, roulait ses galets ...

    La mer sans arrêt, roulait ses galets ...


    et lorsque nos pieds heurtent cette mer de galets
    c'est l'écho de la mer qu'il nous semble alors entendre,
    une partie de son chant comme piégé à tout jamais
    parmi l'entrechoque de silex,
    les modulations dans chaque creux de leur formation,
    une plage qui aurait capturé toutes les résonances des vagues
    qui s’y seraient échouées ;
    la mer sait si bien occasionner d’imaginaires échos
    Pierre Cressant


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :