• La petite fille et les roses ...

    la petite fille tend son visage vers les roses que lui indiquent sa mère afin d’en capturer le parfum ; elle n'a pas besoin de se baisser, les roses à sa taille, à hauteur de visage ; ce sont ces belles sensations que sa vie véhiculera ensuite jusqu’à sa mort, ce parfum remarquable qu'elle retrouvera à tous les âges comme un doux retour conscient ou inconscient au fil des jardins traversés ; peut-être là le plus bel acte de transmission possible que de transmettre ainsi à ses enfants ces souvenirs de bonheur, un bonheur vaillant à l’écart des affres du temps ; et je voyais maintenant autrement tous ces adultes aux âges variables sentant tour à tour, le corps désormais courbé, les roses de cette allée, cet acte noble qui venait de leur enfance, leurs parents qui leur avaient transmis, les colonnes invisibles de la joie retrouvée qui soutenaient le geste, ce geste qui paraissait alors plus beau encore
    Pierre Cressant

    La petite fille et les roses ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :