• La république bananière c'est lui ...

    Jean-Luc Mélenchon : la république bananière, c’est moi ! 

    Ayant réalisé un score de dictateur africain dans les communes les plus grand-remplacées, Jean-Luc Mélenchon a très clairement capitalisé sur l’immigration.
     

    61% à Saint-Denis, 52,5% à Roubaix, 48% à Sarcelles, 55% à Vaulx-en-Velin, 46% à Drancy, 41% à Montpellier… Tels sont les scores au premier tour de Jean-Luc Mélenchon dans ces communes qui ont pour particularité d’avoir subi une très forte immigration ces trente dernières années. Par rapport à 2017, la tendance est à la hausse : sur ces communes, on observe respectivement des augmentations de 18%, 17%, 19%, 17%, 13% et 10%. Il est premier dans l’ensemble de la région parisienne sauf à Paris, dans les Yvelines et dans les Hauts-de-Seine, départements plus aisés. En Seine-Saint-Denis, il explose tous les compteurs en obtenant plus de 49% des voix (très loin devant Emmanuel Macron à 20%), soit plus de douze points par rapport à 2017. De même, d’après une enquête IFOP pour La Croix, 69% des musulmans ont voté pour lui – ce qui n’est pas bien étonnant au vu de leur clientélisme communautaire afin que nombre d’imams appellent à voter pour lui.

    Avec un discours fort sur la « créolisation » durant la première moitié de sa campagne, la seconde étant axée sur le social, Jean-Luc Mélenchon qui était très favorable à l’immigration a réussi à capitaliser sur le vote des Français de papier.
    https://lincorrect.org/jean-luc-melenchon-la-republique-bananiere-cest-moi-lincorrect/

     

    La république bananière c'est lui ...

     

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :