• Le chien nu ...

    Pour les anciens Aztèques et Mayas, le meilleur ami de l'homme était aussi un guérisseur glabre, moche et mignon, une source de nourriture occasionnelle, et, surtout, un guide vers le monde souterrain.
    Parfois connu comme le chien mexicain sans poils, le xoloitzcuintli (prononcer "show-bas-itz-QUEENT-ly") tire son nom de deux mots dans la langue des Aztèques : Xolotl, le dieu de la foudre et de la mort, et itzcuintli, ou chien. Selon la croyance aztèque, le chien de Xolotl a été créé par le dieu pour garder les vivants et guider les âmes des morts à travers les dangers de Mictlán, le monde souterrain.
    Une des races de chien les plus anciennes des Amériques, les chercheurs croient que les ancêtres du xoloitzcuintli (ou «xolo») ont accompagné les premiers migrants d'Asie et sont devenus la race observée aujourd'hui il y a au moins 3 500 ans. La glabre du xolo (sauf une touffe ou deux de poils sur la tête ou sur la queue) est le résultat d'une mutation génétique responsable du manque de prémolaires chez le chien. Ce trait dentaire distinctif facilite l'identification des restes de xolos dans des contextes archéologiques.
    https://www.ccce.org/races/xolo/origines.html

     

    Le chien nu ...

    Le chien nu ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :