• Le Gibraltar Algérien ...

    Marseille, grande ville maghrébine ?

     

    Macron à Marseille: voyage en Maghrébie

    Jean Messiha

    Comme l’État qu’il incarne, un président de la République est partout chez lui en France. Ainsi la visite présidentielle XXL de Macron dans la cité phocéenne n’a rien d’exceptionnelle si ce n’est par sa longueur (trois jours) et le caractère très particulier de son objet : déverser des milliards sur le Maghreb… en France. Marseille grande ville maghrébine ? « Une grossière exagération, une outrance de plus de Messiha », diront mes détracteurs.  

    Je les invite (et vous avec) à une petite déambulation que j’ai effectué au cœur de la presse algérienne. 

    Un parfum d’Algérie

    Commençons par cet article d’Algérie Matin en date du 31 mai 2019 et titré : « Les Algériens de Marseille : horizon 2020 ». Petit dialogue entre amis, rapporté par la journaliste Zina. « Il y a combien d’Algériens à Marseille ? 200 000 je crois, pourquoi ? Bah… Marseille c’est 800 000 habitants ; ça veut dire qu’un habitant sur quatre est Algérien, ça pèse quand même ». 

    Macron a peut-être raison de lancer un grand plan pour Marseille. Mais sans grand plan contre l’immigration et sans un grand plan « justice et prison », cela équivaut à « pisser dans un violon ».

    Et Zina de forcer encore le trait quelques lignes plus loin. Non, ce n’est pas 200 000 mais 300 000 sur 869 994 en 2019, prend-elle le soin de préciser avant de s’enthousiasmer sur le fait qu’un habitant sur trois est « DZ » (nom que l’on donne à l’Algérie sur les plaques d’immatriculations). Je vous passe le reste de l’article, qui s’étonne qu’avec un tel poids démographique, les « DZ »  n’aient pas encore pris le contrôle politique de la ville.  300 000. Ne serait-ce pas un chiffre gonflé par une Algérienne un peu optimiste ? Pas si l’on en croit le très sérieux magazine, bien français celui-là, Marianne qui, dans un article du 6 mars 2019 sur la présidentielle algérienne, reprenait exactement le même chiffre.  Plus récemment un site de voyages algérien, « Visa-Algérie.com » pour ne pas le nommer, livrait un petit reportage sous le titre : « Marseille de la porte d’Aix à Noailles : un parfum d’Algérie ». Et cette fois l’auteure, Soraya Amiri, y va franco. Elle rappelle que la seconde ville de France est appelée par les Algériens la « 49eme Wilaya » (équivalent du département en France).
    https://www.causeur.fr/marseille-grande-ville-maghrebine-209551

     

    Le Gibraltar Algérien ...

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :