• Le merle ...

    Le merle ...


    l’oiseau choisit la hauteur de son chant
    pour le plaisir de l’auditeur du jour,
    on dirait qu’il veut transformer l’air tout entier
    en hémicycle de spectacle
    pour un imperceptible concert
    dont la scène pourrait s’élever à des degrés différents
    afin de moduler l’interprétation de l’infini ;
    les chants de la nature savent si bien mettre en éveil l’illimité
    Pierre Cressant


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :