• Le PEUPLE dit NO PASARAN ...

    Les faiblesses de l’islam, les forces de la France

    Publié le 20 octobre 2020 - par

    Qu’est-ce que l’Islam ? Comme pour tout, d’abord lire le texte, en entier, sans commentaire. Que découvre-t-on ? D’abord la forme : un fourre-tout. Pas d’histoire, de récit, une sorte de collages épars de textes classés par taille. En vrac. Un texte conçu sous acide, sorte de poésie qui ne manque pas de charme parfois, à décrypter pour venir au sens. Sur le fond … des appels à tuer ceux qui pensent différemment ou sont différents, un héros qui égorge ou fait égorger des prisonniers de tous âges et sexe sans défense, possède plusieurs femmes parfois très jeunes, qui conquiert et fait régner la terreur par l’esclavage et la force. Le mot « amour » : absent. Un monde de fureur, guerrier, de compassion seulement dans une camaraderie de combat. Un livre pour soldats, seulement pour soldats, glorifiés dans leurs actions les plus violentes, pardonnés et même récompensés pour celles-ci. Pas de Bien, pas de Mal mais de l’obéissance à des règles de comportement sans morale : obéir c’est bien, désobéir c’est mal. Licite ou interdit.

    Qu’est-ce que la France ? Pas de texte unique bien sûr, il faut en appeler à l’histoire : survolons-là. Des habitats préhistoriques, quelques Néandertaliens même, puis vers -5.000 une civilisation de bâtisseurs de mégalithes, cultivateurs dont on ne sait pratiquement rien, suivis d’une invasion Celte progressive autour de -400, eux-mêmes passés sous domination de Rome vers le début du calendrier. En gros, plusieurs siècles de paysans guerriers intégrés à un vaste empire pétri de valeurs grecques qui a conquis le monde « parce qu’il était le plus pieux ». La France n’existe pas encore, les Francs sont alors une peuplade de peu de poids. C’est lors de la lente agonie de cet empire que naît la France, longue gestation issue de la dynastie des Mérovingiens (de 481 à 751, tout de même), au cours d’un prise de conscience de l’existence d’un « lieu commun », de rassemblement sous une bannière, contestée, morcelée en baronnies, qui s’implante progressivement dans les âmes sous couvert d’une force unificatrice commune, la seule qui reste : le christianisme.
    https://ripostelaique.com/les-faiblesses-de-lislam-les-forces-de-la-france.html

    Nous ne nous battons plus au nom de Dieu mais au nom de la LAICITE !

     

    Le PEUPLE dit NO PASARAN ...


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :