• Le réalisme serait donc plus proche du pessimisme ?

    « Le pessimisme même peut être souvent supérieur, comme valeur morale, à l’optimisme outré : il n’entrave pas toujours les efforts en vue du progrès.

    S’il est pénible de voir tout en noir, c’est parfois chose plus utile que de voir tout en rose ou en bleu.

    Le pessimisme peut être le symptôme d’une surexcitation maladive du sens moral, froissé à l’excès par les maux de ce monde ;

    L’optimisme, lui, indique trop souvent une apathie, un engourdissement de tout sens moral.

    Quiconque ne réfléchit pas et se laisse aller à l’habitude est optimiste de tendance. »
    Jean-Marie Guyau

     Le réalisme serait donc plus proche du pessimisme ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :