• Le sentier ...

    Pour le plaisir des mots : le sentier !

    Par Rosemar

    "Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
    Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :
    Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
    Je laisserai le vent baigner ma tête nue."

    On doit cette belle évocation des sentiers liés à une nature sauvage, à Arthur Rimbaud, dans un poème intitulé Sensation... On y perçoit une fusion harmonieuse de sensations, visuelle, tactile... Le sentier, petit chemin de traverse, nous attire et nous séduit : ce mot aux douces sonorités de sifflante "s", de dentale "t", de voyelle nasalisée "en", nous charme par sa simplicité familière.

    Les sentiers me plaisent : ils traversent la campagne, sont bordés, parfois, de végétations épaisses, denses... sinueux, ils suivent les collines, ils évoquent la liberté, l’insouciance, un aspect sauvage. La voyelle nasalisée "en" qui virevolte et s’envole suggère cette impression d’abandon, de délivrance. Soudain, près d’un sentier, surgissent des oliviers, des pins, des chênes, des herbes sauvages, un bruit de sources lointaines, des escarpements rocheux, des surprises renouvelées....
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38446

     

    Le sentier ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :