• Le tinder d'hier ...

    Obtenir un rendez-vous,  à l'époque victorienne, était un peu plus compliqué que de mettre en place un profil et de le glisser dans son téléphone .... L'étiquette dictait quand et comment les gens devraient être présentés, quand ils pouvaient être visités, et quel était le comportement approprié pour un couple non marié. Pour le jeune homme plus effronté, il y avait des cartes de connaissance - l'équivalent, a 19ème siècle,  de "hé, Miss, puis-je avoir votre numéro?" Vous savez, pour la période avant les téléphones.
    Ces cartes d'appel ouvertement coquettes utilisées en Amérique dans les années 1870 et 1880 "ont été distribuées par des jeunes hommes qui attendaient après l'église ou au dancing, espérant escorter une certaine personne", selon un livre publié en 1992 par Victoria.
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://mentalfloss.com/article/63827/acquaintance-cards-polite-way-say-can-i-follow-you-home&prev=search

     

    Le tinder d'hier ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :