• Les abeilles sont notre survie ...

    "Les pesticides tuent mes abeilles"

    Par Juliette Demey

    Les néonicotinoïdes seront interdits en 2018. En attendant, un apiculteur du Vexin témoigne. Ces produits ont anéanti la moitié de ses ruches. Un drame écologique silencieux.

     Interdiction ? Dérogation ? Après avoir suscité le premier couac gouvernemental, les néonicotinoïdes seront au cœur d’une réunion européenne sur les pesticides, le 4 juillet. Lundi, Matignon a vite éteint la mèche allumée par le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, et confirmé, après le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, que l’interdiction de ces pesticides "tueurs d’abeilles" serait bien appliquée dès septembre 2018 (avec dérogations jusqu’en 2020). Mardi, la France et les États membres doivent voter sur la définition des perturbateurs endocriniens que la Commission européenne tente de faire accepter depuis juin 2016. Un texte que les ONG environnementales et la plupart des experts jugent inacceptable en l’état : "Des molécules conçues pour agir sur les organismes nuisibles via leur système endocrinien pourraient obtenir une dérogation d’interdiction. On estime que 30 pesticides sont à exclure du marché. Si ce texte passe, à peine 4 ou 5 le seraient", s’inquiète François Veillerette chez Générations futures, craignant que la France, jusqu’ici opposée au texte comme la Suède et le Danemark, n’infléchisse sa position.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35066

    Les abeilles sont notre survie ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :