• Les ânes éboueurs ...

    Le soleil se lève à peine quand Kadife (Velours), Gaddar (Cruel), Mavis (Bleuet), Cefo (Indulgent) et Bozo (Blanche), des ânes employés par la municipalité de Mardin, dans le sud-est de la Turquie, entament leur tournée de ramassage des ordures dans les ruelles de la vieille ville.

    A une soixantaine de kilomètres de la frontière syrienne, les bâtiments médiévaux, construits sur un rocher, ont l'air d'être empilés les uns sur les autres, le toit d'une maison servant souvent de terrasse à une autre.

    Les visiteurs se perdent facilement dans les rues en pente étroite et le dédale d'escaliers et de passages qui relient les façades en pierre, sculptées comme de la dentelle.

    "Nous utilisons les ânes pour nettoyer la ville depuis des siècles. Ils sont les seuls à pouvoir accéder à ces ruelles si étroites. Sinon, il serait impossible de faire ce travail", raconte Kadri Toparli, du service de la propreté de la municipalité d'Artuklu, l'arrondissement de Mardin qui abrite la vieille ville.
    https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/a-mardin-des-anes-gardent-la-ville-propre_159118

     

    Les ânes éboueurs ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :