• Les années folles ...

    A la fin de la première guerre mondiale, un mouvement d'euphorie et de libération envahit la France. Le peuple français redécouvre le plaisir de s'amuser et toute la société retrouve un intérêt pour la culture. Les années 1920 deviennent les années folles, synonymes d'un bouillonnement et d'une effervescence.

    Deux années après la signature de l'armistice du 11 novembre 1918, la France continue à se reconstruire et à panser ses plaies. Grâce aux capitaux étrangers, et notamment américains, la croissance économique revient peu à peu. Les Français commencent à retrouver le goût de vivre sereinement après des années de guerre et de privations. Un vent radicalement nouveau semble souffler sur le pays. Paris constitue l'épicentre de ce frémissement joyeux et festif, qui point à l'aube des années 1920. Les artistes, les peintres et les intermittents du spectacle réinvestissent le devant de la scène et, poussés par une nouvelle dynamique venue des États-Unis, révolutionnent le milieu culturel d'avant-guerre.
    Joséphine Baker est une artiste emblématique des années folles.

    Les années folles, ou la créativité dans tous ses états

    La folie des années 1920 se caractérise par de nombreuses nouveautés, à l'image de l'apparition du jazz, de la radio, du cinéma ou de l'électroménager. À Paris, le quartier Montparnasse symbolise ce renouveau, où le plaisir et l'exubérance sont érigés en mode de vie. C'est l'époque de Joséphine Baker, de l'Art déco, des créations de Coco Chanel, etc. Conquis par cette vague d'euphorie créatrice et libératrice, de nombreux Américains ont profité de cette ambiance conviviale et résolument moderne avant de rentrer dans un pays en proie à la prohibition et au conservatisme.

    La crise de 1929 met fin aux années folles
    (Futura Science)

    Après la guerre de 39-45, il y a eu les 30 glorieuses.
    Là nous sommes dans les années noires de pré-révolte ou drame climatique sérieux.

     

    Les années folles ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :