• Les assassins du CAC40 ...

    Milliardaires un, peuple zéro

    Par Gérard Charollois

     

    Le président de la République, choisi par les milieux d’affaires et les banques avant d’être élu par le pays, ami des veneurs et protecteur des chasses braconnières, disserte brillamment sur la « transition énergétique » et la décarbonisation afin de préserver le climat. Or, pour sauver la nature, il suffirait de faire cesser le massacre de la faune par la chasse, la dévastation de la flore et le saccage des sites par les pesticides et les grands travaux inutiles.

    Qui peut nier qu’un grand défi du temps est l’écart croissant entre 1 % de la population et tous les autres citoyens ? Loin d’être les meilleurs ou les plus utiles socialement, ces 1 % vivent de la spéculation, de l’exploitation, de la pollution. Oui, il faut sauver la biosphère mais ses ennemis ont pour noms promoteurs, investisseurs, aménageurs, chasseurs. Il est indécent de chercher à culpabiliser les gens « ordinaires », en les grevant de charges et de réformes régressives, tout en choyant ces ploutocrates qui souillent la terre. Pour le rétablissement de l’ISF, la suppression de la CSG, l’indexation des salaires, la promotion des services publics, le respect de la faune, de la flore et des milieux naturels, il faudra changer de politique et donc de personnel politique. On ne peut rien attendre de bon de gens qui servent le Marché, la finance, les banques, les lobbies.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39745

     

    Les assassins du CAC40 ...

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :