• Les bouffonneries dramatiques du wokisme et des LGBT ...

     Une grande majorité d’adolescents se présentant dans des consultations pour une “dysphorie de genre” se sont diagnostiqués eux-mêmes sur Internet. Des influenceurs trans mettent en scène les différentes étapes de leur transition, renvoient les jeunes sur des sites leur expliquant comment faire pour convaincre les médecins de leur prescrire des hormones, ou pour effectuer leur coming out auprès des parents. Ils arrivent en consultation avec un discours stéréotypé. Ces jeunes se sentent faire partie d’une communauté, d’une nouvelle famille qui les soutient et les héroïsent. Or, dans 75 à 80 % des cas, ils ont des troubles psychiatriques préexistants et pensent résoudre leurs problèmes en se déclarant “trans”. »

    Caroline Eliacheff, interviewée dans L’Express du 10 février.

     

    Les bouffonneries dramatiques du wokisme et des LGBT ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :