• Les fenêtres ...

    Les fenêtres ...


    les fenêtres posées sur la ville
    comme une chaîne de lumière en attente,
    un collier infini serpentant le long des façades des rues
    de tant de reflets possibles,
    un chant à écouter les soirs d'été venus,
    ce moment où les volets les découvrent peu à peu,
    laissant glisser alors cette musique de reflet murmurant l'intime,
    un décor de fractions de lumière renouvelées sans cesse
    que le clair orangé d'un réverbère amplifie
    Pierre Cressant


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :