• Les médecines d'autrefois ...

    Beaucoup croient que les patients avant le début du 20e siècle ont dû supporter des  extractions dentaires ou une chirurgie générale
    dans une grande souffrance, juste soulagés par l'alcool qu'on leur faisait ingurgiter, ou le morceau de bois qu'on leur glissait entre les dents. L'archéologie suggère que tel n'était pas le cas, du moins, pas pour tout le monde.
    Certains de nos anciens ancêtres étaient plutôt créatifs en matière de médecine. Même si nous ne savons pas exactement comment ils ont acquis leurs connaissances et leurs croyances, ils ont bien utilisé les substances naturelles pour soulager ou bloquer la douleur.

    L'opium ...
    Jusqu'à 3.400 av. J.-C., les coquelicots d'opium étaient cultivés dans la Mésopotamie inférieure. Les anciens Sumériens appelaient le coquelicot Hul Gil («plante de joie»), suggérant que ses propriétés euphoriques et anesthésiques leur étaient connues.
    Les connaissances impliquées dans la collecte des coquelicots et l'extraction de l'opium proviennent des Sumériens, des Assyriens des Babyloniens jusqu'aux Égyptiens. En 1.300 av. J.-C., les anciens Egyptiens cultivaient leurs propres coquelicots. Le commerce de l'opium a prospéré sous le règne des pharaons Thutmosis IV, Akhenaton et Tutankhamon.
    En 330 av. J.-C., Alexandre le Grand a apporté l'opium aux Perses et aux Indiens. À partir de 1.300, l'utilisation de l'opium a été supprimée dans toute l'Europe en tant que «démoniaque», mais en 1527, elle a été à nouveau utilisée à des fins médicales.
    En anesthésie, l'opium était une grande aubaine. Mais il a également été utilisé à des fins récréatives et a été impliqué dans la contrebande, le trafic de drogue et d'autres entreprises criminelles. À ce jour, selon son utilisation, l'opium continue d'être considéré comme un avantage ou une menace pour la société.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Opium

    Les médecins d'autrefois ...


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :