• Les puits de Venise ...

    Les puits de Venise ...

     

    vu en cette ville les pozzi comme autant de cœurs battants,
    vibrants, le mien, ceux que j’aime, que j’ai aimé,
    et ensemble ils racontaient des amours perdus,
    des amours retrouvés,
    comme une géographie du coeur qui se projetait
    et qui s’établissait peu à peu dans les lieux de la ville,
    une mise en scène de la vie amoureuse ;
    lorsqu’une ville peut aussi dessiner notre propre histoire,
    lorsque nos propres sentiments réécrivent la ville
    Pierre Cressant


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :