• Les topinambours sont devenus "tendance" ...

    « Durant la guerre, on mangeait des topinambours »

     Le saindoux en guise de beurre

    Dans le potager, les topinambours remplacent les pommes de terre et dans la cuisine, le saindoux sert de beurre. Sur des tartines de pain grises. « Le pain était rare et il contenait beaucoup de son. » Pas de chocolat, pas de banane, aucun produit « des colonies ». Un des rares gâteaux sucré qu'a pu goûter le garçon à ce moment-là : les biscuits survitaminés distribués aux enfants comme complément alimentaire.

    Du givre à l'intérieur de la maison

    « On avait la chance d'habiter près de la gare de triage. Les locomotives marchaient au charbon. Nous allions récupérer ce qui restait dans le tas de résidus. » Mais attention, pas pour chauffer la maison ! « C'était un luxe ! Quand je me réveillais le matin, l'intérieur des vitres était couvert de givre. » Le charbon servait en fait à faire fonctionner la cuisinière.
    https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/durant-la-guerre-mangeait-des-topinambours-1352055

    Heureusement, il y avait le marché noir !!!

     

    Les topinambours sont devenus "tendance" ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :