• Macron : cambriolage présidentiel ...

    Avant... Avant macron, tout candidat arrivait à l’élection suprême avec un parti, des militants, une idéologie et une puissance financière. Le « jeunot » lui, est arrivé les mains dans les poches, car de fabrication d’un autre acier ; On peut dire qu’il est un missile téléguidé par des puissances qui l’ont installé là où il est et qui n’ont rien à voir avec la démocratie.

    Macron est un homme de réseau, car, il n’avait pas de grosse machine politique derrière lui, mais il n’avait pas non plus toutes les casseroles que ces machines créent. Il a su en prenant, à droite surtout, à gauche, au centre (pauvre Bayrou), se fabriquer des liens d’affidés qu’il a su placer dans tous les rouages de l’état et ces liens sont devenus ses obligés qui n’existent que par sa volonté. C’est le pouce de l’empereur, en haut la vie, en bas la mort !

    Il faut croire que c’était en lui, cet arrivisme forcené, ce cynisme sans borne...

    La petite histoire pas trop ébruité

    Ca a commencé dans un lycée, le lycée Saint-Louis-de-Gonzague, dit Franklin, dans le XVIe arrondissement de Paris où les enfants de gens influents et de milliardaires vont sous la houlette de professeurs triés sur le volet, dont une Madame Macron Brigitte qui y professait, apprendre l’entre-soi (matière non-académique).
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/macron-cambriolage-de-la-215117


    Tout ça est inscrit sur leurs tronches ...

    Macron : cambriolage présidentiel ...

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :