• Mais un jour il faut partir ...

    Mais un jour il faut partir ...


    J’ai souvent voulu partir
    mais dès que je m’éloignais
    mes poumons cédaient sous la pression
    et je rentrais à bout de souffle
    c’est peut-être pour cette raison que je t’ai laissé
    m’écorcher jusqu’à l’os
    un petit peu
    c’était mieux que rien
    être touchée par toi même sans tendresse
    c’était mieux que d’être privée de tes mains
    je pouvais tolérer les mauvais traitements
    mais pas l’absence et
    j’avais conscience de m’acharner sur un cadavre
    tant pis si
    la chose était morte
    à tout le moins
    elle était à moi
    Rupi Kaur


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :