• Merci à nos alliés américains ...

    Merci à nos alliés américains ...


    une ville pas plus haute qu'un homme,

    Le Havre après les bombardements,
    son coeur devenu un vaste cimetière,
    pierres d'immeubles jonchant le sol
    devenues tombales à leur dépend,
    juste par la pause que l'explosion leur a offerte ;
    des cimetières improvisés
    pour faire oublier ceux anciens
    qui n'ont pas non plus été épargnés par les bombes,
    pierres tombales fissurées,
    tombeaux aux pierres renversées,
    la mort violée par la mort ;
    les villes meurent aussi
    Pierre Cressant


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :