• Merci ...

    Merci ...


    C'est vrai,
    il faut attendre de dépiauter les cadeaux de Noël
    pour mesurer à quel point nos plus proches nous ont perdu de vue !
    À l'heure du choix, dans les magasins,
    nous ne leur rappelons personne.
    Pas la moindre idée de nos goûts,
     aucun soupçon de nos envies,
    ni le plus petit souci de nos besoins réels…
    Ce n'est même pas comme si nous étions quelqu'un d'autre,
    c'est comme si nous étions n'importe quel autre.
    Daniel Pennac

    Au moins enveloppez-les à la Japonaise ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :