• Michaël Jackson aurait mieux fait de demander la même chose ...

    Sarah Rector est née en 1902. Avant sa naissance, ses ancêtres étaient encore esclaves de la tribu amérindienne des Creek. Lorsque, à la fin de la guerre de Sécession (1865), les États du Nord ont aboli l'esclavage, les grands-parents de Sarah ont reçu, avec leur liberté, un petit bout de terrain.

    Le terrain donnée aux Rector était impropre à la culture : sa terre était aride et pour y accéder, les Rector devaient se déplacer sur plus de 100 km. De plus, l'État exigeait 30$ par année pour la propriété. C'est pourquoi Joseph, le père de Sarah, a décidé de la vendre. Mais on l'en a empêché parce que les terres avaient été concédées en vertu d'ententes entre le gouvernement et le peuple Creek. Et ce fut une chance !

    En 1911, Joseph confie la terre à la Standard Oil Company dans l'espoir que la compagnie y trouve du pétrole. Mais même dans ce cas, ce fut un échec. Ce n'est qu'en 1913, alors que Sarah avait 11 ans, qu'une foreuse pétrolière indépendante a vraiment trouvé de l'or noir. En peu de temps, ce qui ressemblait à une terre aride et stérile, s'est avéré être une mine d'or.
    https://www.curioctopus.fr/read/22628/l-histoire-de-sarah-rector-la-jeune-fille-trop-riche-pour-etre-consideree-noire

     

    Michaël Jackson aurait mieux fait de demander la même chose ...


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :