• Moussah se fait mousser !!!

    Immigration : avec Gérald Darmanin, on allait voir ce qu’on allait voir ! eh bien on voit…

    Gabrielle Cluzel

    Dans l’attelage improbable de la carpe et du lapin, dans le Janus ministériel de l’Intérieur et de la justice, Gérald Darmanin devait incarner la fermeté. Avec lui, en matière d’immigration, attention, roulements de tambour, il fallait le retenir ou il allait faire un malheur. On allait voir ce qu’on allait voir. Eh bien on voit : L+les chiffres de l’immigration 2021 sont tombés, et ils sont très mauvais. 

    Les premières demandes d’asile (104.000) ont augmenté de 30 % comparées à 2020. La faute à la crise afghane, nous explique-t-on, comme s'il n'y avait plus rien à rajouter. Mais que ces demandeurs d’asile redoutent le nouveau pouvoir ne fait pas pour autant d’eux de doux agneaux, des citoyens du monde éclairés ayant lu les œuvres complètes de Marlène Schiappa et aspirant à une société plus inclusive. Des groupes islamistes rivaux des talibans craignaient aussi leur accession au pouvoir. 

    Les titres de séjour accordés pour la première fois sont au nombre de 270.000 (hausse de près de 22 %). Peu ou prou la ville de Bordeaux. La faute au Brexit, nous assure-t-on. La perfide Albion a bon dos.  

    Les naturalisations sont en hausse de 50 % en un an (94.000). La faute à un rattrapage (on n’a pas pu instruire les dossiers pendant le explique l’Intérieur, on ne doit pas y connaître le télé-travail), et à la volonté de naturaliser rapidement les étrangers qui avaient été en première ligne pendant ce même COVID. Qui pourrait être assez méchant, avoir l’âme assez noire pour moufter ?
    https://www.bvoltaire.fr/immigration-avec-gerald-darmanin-on-allait-voir-ce-quon-allait-voir-eh-bien-on-voit/

     

    Moussah se fait mousser !!!

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :