• Ne vous gênez pas, votez pour la dictature de la Finance et des lobbies ...

    Pour en finir avec les échecs

    Par Gérard Charollois

     

    S’il n’est pas nécessaire de réussir pour persévérer, encore faut-il savoir tirer les leçons des échecs qui instruisent d’autant plus que nous les avions prévus, décrits, annoncés. Le monarque électif va obtenir une chambre introuvable de quatre cents petits soldats de plomb élus uniquement sur sa seule et unique légitimité.

     

     La gauche défaite n’aura pas assez de députés pour saisir le Conseil constitutionnel d’un contrôle préalable de constitutionnalité des lois (il faut soixante élus). La politique économique suivie sera celle d’une droite libérale féroce pour les salariés, les petites gens et au service du patronat et de la finance, du Marché et des dogmes qui conduisent vers une impasse que nous connaissons. Comme je le prévoyais, la France n’a plus d’Assemblée Nationale digne de ce nom. Le gouvernement n’aura aucun besoin de recourir au célèbre 49–3 permettant de faire passer un texte sans débat, car dans cette invraisemblable majorité d’hommes du monarque, il n’y aura pas de frondeurs, pas de courant, pas de fortes personnalités, puisque les élus ne l’ont été que sur le nom du monarque électif.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34901

    Quand à la condition animale, il suffit de constater que parmi ces petits soldats figurent l’amie du président, Marie Sara, la torera de Nîmes et que le chef de l’État a, durant sa campagne, effectué la danse du ventre devant la Fédération nationale des chasseurs et la FNSEA à Brest. Ainsi, la torture tauromachique et la chasse sont bien gardées.

    Ne vous gênez pas, votez pour la dictature de la Finance et des lobbies ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :