• Nous allons devoir vivre dans des réserves ?

    Ils étaient des crève-la-faim

    Car il serait hypocrite de passer sous silence le fait que ce sont les migrants européens, Suédois, Britanniques, Irlandais, Allemands, Italiens, Polonais, Russes… qui, dans leur poussée vers l’Ouest du Nouveau Monde, exterminèrent les Amérindiens. Les terres qui leur étaient données en concession, ils en prenaient possession à la pointe du fusil, dans le sang et les larmes des Indiens qu’ils chassaient devant eux. Eux-mêmes vivaient une rude épopée : traînant avec eux leurs enfants faméliques, protégeant comme ils pouvaient leurs épouses tremblantes, mal logés dans des charriots branlants, mal nourris de maigres moissons, ils furent cependant responsables du génocide amérindien.

    À la même époque, une tragédie similaire se déroulait aux antipodes. L’Australie se peuplait d’Anglais issus des « convicts », ces convois de bagnards qui, bien obligés, devenaient les premiers colons. Repris de justice, voleurs de poules, vagabonds, prostituées, orphelins et autres enfants abandonnés, ce sont ces Jean Valjean d’outre-Manche chers à Dickens qui mirent en valeur les terres vierges du continent austral, anéantissant sur leur passage les autochtones et leur culture plurimillénaire.
    https://www.causeur.fr/immigration-migrants-etats-unis-suede-146650

     

    Nous allons devoir vivre dans des réserves ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :