• Nous avons vraiment du souci à nous faire ...

    C’est, d’ailleurs, cette nouvelle menace qui a poussé les Américains à entreprendre des négociations avec les talibans. Trump veut, en effet, quitter ce pays où l’échec américain est total, mais un départ immédiat de leurs 15.000 hommes entraînerait une chute presque immédiate du régime corrompu et discrédité qu’ils ont mis en place. Alors, des discussions ont lieu depuis plusieurs mois entre talibans et Américains afin de préparer un futur accord de paix. Inquiets de la teneur d’un éventuel accord précipité, les Russes ont invité à Moscou, le 25 avril, lesdits talibans et de nombreuses personnalités politiques afghanes non issues du gouvernement. Les Américains ont été, bien sûr, très mécontents de cette rencontre mais ils n’ont guère le choix : c’est la Russie qui est voisine de l’Afghanistan, et non l’Amérique. En attendant, Daech se renforce sur le terrain.

    Il est plus surprenant que Baghdadi ait cité la Turquie, où l’État islamique fait moins parler de lui depuis un certain temps. Erdoğan a du souci à se faire.

    Baghdadi est donc vivant et, apparemment, en bonne santé. Cela ne change, en réalité, pas grand-chose : les morts de Ben Laden et de Zarqaoui ont immédiatement été comblées sans affecter les capacités opérationnelles des groupes qu’ils ont créés.

    La menace islamiste, on le sait maintenant, n’est pas intacte mais croissante. Ce que nous avons vécu en Europe n’est rien à côté de ce qui nous attend. Beaucoup de Baghdadi sont déjà chez nous.
    https://www.bvoltaire.fr/le-califat-est-mort-mais-pas-son-calife-il-nous-promet-une-guerre-dusure/

     

    Projet califat ...

    Nous avons vraiment du souci à nous faire ...

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :