• Nous comparer à des porcs est vexant pour ces animaux ...

    Climat : la porcherie brûle et nous regardons ailleurs

    Par BA

    Sur fond d’Accord de Paris sur le climat bafoué ou de CETA écologiquement dévastateur, le désastre climatique ne cesse d’empirer. La porcherie brûle, et nous regardons ailleurs. Depuis 45 ans, nous consommons comme des porcs, nous vivons comme des porcs, nous pensons comme des porcs.

    Les pertes économiques causées par les phénomènes météorologiques aux États-Unis devraient atteindre au moins 360 milliards de dollars par an au cours des dix prochaines années, soit environ la moitié de la croissance annuelle du pays, prévient une étude mercredi. Alors que les ouragans, les inondations, les sécheresses ou les feux de forêt risquent de gagner en intensité et d’être plus fréquents en raison du changement climatique, des mesures sont nécessaires pour réduire la dépendance des États-Unis vis-à-vis des combustibles fossiles, émetteurs de gaz à effet de serre, affirme le rapport de l’organisation non gouvernementale Universal Ecological Fund.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35762

     

    Nous comparer à des porcs est vexant pour ces animaux ...


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :