• Nous l'attendons au tournant le Manu ...

    UN « DEBAT » COMME STRATEGIE DE POURISSEMENT

    Après avoir investi les ronds-points pendant de nombreuses semaines autour de la question du prix des carburants, le mouvement des gilets jaunes évolue, se structure et s'organise au cours du mois de Novembre avec des actions fortes menées sur le territoire chaque Samedi, ainsi qu'un socle revendicatif beaucoup plus étendu (fiscalité, aménagement du territoire, institutions politiques etc).

    Les 17, 24 Novembre, 1er et 8 Décembre sont marqués par une mobilisation très importante et de nombreux heurts, le gouvernement est acculé par ces nouvelles formes de contestation sociale et se retrouve dans l'obligation de réagir.

    Le 10 Décembre Emmanuel Macron annonce donc une série de mesures floues destinées à calmer le mouvement, mais le rétropédalage et les cafouillages autour de ces annonces ne réussissent pas à convaincre les manifestants, les sondages sont mauvais, pour le gouvernement il devient urgent de gagner du temps et calmer la contestation.

    Ainsi le 18 Décembre le président annonce la tenue d'un « grand débat national » à partir du mois de Janvier, d'une durée de 3 mois il est destiné à recueillir les doléances de la population.

    Au delà des intentions annoncées, la stratégie politique est claire : diluer la contestation dans le temps, offrir aux moins radicaux une « alternative » à la rue, institutionnaliser et contrôler le mouvement par une structure officielle capable de canaliser les revendications populaires.
    https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/pourquoi-le-grand-debat-national-214152

     

    Nous l'attendons au tournant le Manu ...


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :