• Nous sommes vraiment gouvernés par des légions de cloches ...

    Appels à la prière islamique, policiers agressés, cimetière profané : à Nice, l’anti-France en roue libre ...

    fond d’affrontement entre le maire Christian Estrosi et son adversaire RN aux municipales Philippe Vardon, Nice est depuis plusieurs jours le théâtre de faits divers révélateurs de la volonté sécessionniste d’une partie de la population.

    Le confinement, dont nous sortons peu à peu depuis ce début de semaine, n’est pas vécu de la même manière par l’ensemble des Français. Pendant que le pays s’efforce de résister à la crise sanitaire et de se préparer à la déflagration économique annoncée, certains profitent de la situation exceptionnelle pour s’attaquer à la France et à ses symboles. Nice, au cours des jours passés, a offert plusieurs exemples éloquents illustrant ce que le président de la République lui-même appelle le « séparatisme ».

    Parmi ceux qui manifestent une volonté de faire sécession vis-à-vis du reste de la communauté nationale, ou tout au moins d’imposer leur particularisme culturel, Emmanuel Macron avait déjà identifié, au début de l’année, les cibles principales de son opération de « reconquête républicaine » : les islamistes. Nice ne fait pas exception. Depuis le début du Ramadan, dans le quartier de La Roquebillière - ce même quartier où habitait le terroriste de la Promenade des Anglais -, l’appel à la prière islamique retentit dans des hauts-parleurs, comme cela avait pu être le cas dans d’autres villes, notamment à Lyon.

    La tête de liste du Rassemblement national à Nice, Philippe Vardon, ne cesse d’alerter sur le sujet depuis plusieurs jours. Dans une vidéo déjà visionnée plus de 275 000 fois, tournée sur place le 11 mai dernier et diffusée en direct à l’heure où retentit le chant, il dénonce une provocation et appelle à la fin de la « soumission » face à ces velléités séparatistes. « Dans un secteur où les islamistes sont particulièrement influents, qui a été une base de départ importante pour le djihad, aucun élu n'a jugé utile de réagir depuis 15 jours ! Ni le maire Christian Estrosi, ni le député de la circonscription Eric Ciotti », s’émeut Vardon auprès de Valeurs actuelles.
    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/appels-la-priere-islamique-policiers-agresses-cimetiere-profane-nice-lanti-france-en-roue-libre-119396

     

    Nous sommes vraiment gouvernés par des légions de cloches ...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :