• Nous votons tous pour notre déclin et notre asservissement

     La plupart des gens pensent qu'ils ont la possibilité de donner leur avis uniquement quand ils déposent leur bulletin dans l'urne. En réalité, ils votent tous les jours.

    La loi inéluctable de la concentration

    Le progrès des sciences et des techniques vont généralement dans le sens de la complexité. Il y a deux cent ans, un agriculteur pouvait réparer facilement ses outils, alors qu'aujourd'hui c'est hors de question. Comme nous tous, il est donc entièrement dépendant de la disponibilité et du prix des machines dont il a besoin pour travailler.
    Ce n'est pas un problème lorsque les échanges sont équitables et que chacun y retrouve son compte, les acteurs économiques sont tour à tour producteurs et consommateurs, c'est la base même du commerce. Mais la recherche de la productivité et du profit ne s'arrête jamais et conduisent inéluctablement à des concentrations d'unités de production et de capitaux de plus en plus grands, en déséquilibrant complètement les échanges.
    En théorie, des lois existent permettant de lutter contre les monopoles, mais en réalité elles ne sont pas appliquées, parce que les nations n'ont plus les moyens de faire plier des multinationales qui gèrent des budgets souvent plus grands que la plupart des états, et d'autre part, ils risqueraient de mécontenter leurs électeurs qui sont drogués à la course de produits à bas prix.
    C'est ainsi que l'on maintient un semblant de concurrence entre deux avionneurs, Boeing et Airbus, qui se partagent l'essentiel du marché mondial. Dans le domaine de l'électronique grand public, il y a peut-être une vingtaine de fabricants de premier plan, et dans celui de l'informatique, c'est le règne presque sans partage de Windows.
    par Gilles Mérivac
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/nous-votons-tous-pour-notre-declin-214079


    Nous votons tous pour notre déclin et notre asservissement

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :