• On l'appelait "le fossoyeur" ...

    Le fait est que nos élites ignorent que nos paysans crèvent de faim avec 350 euros par mois, ignorent que les sans-papiers sont mieux soignés que les Français, ignorent que les étrangers de 65 ans ont droit à 880 euros de retraite par mois sans jamais avoir travaillé ni cotisé en France, ignorent  que l’immigration légale est cinq fois supérieure au solde naturel des naissances, ignorent que nous avons 3 000 milliards de dettes et que l’immigration nous ruine, ignorent que le niveau scolaire s’est effondré, ignorent que la France est le pays le plus dangereux d’Europe avec une insécurité multipliée par cinq depuis 1960, ignorent qu’en 1975 nous avions le cinquième niveau de vie au monde, derrière les USA, la Suisse, le Luxembourg et la Suède, mais loin devant l’Allemagne et le Japon, ignorent que notre armée est paupérisée comme jamais avec un budget divisé par quatre en un demi-siècle, ignorent que nos policiers sont interdits de faire la chasse aux délinquants dans les cités, ignorent que pour deux ou trois mosquées taguées, ce sont 20 églises qui sont incendiées chaque année, ignorent qu’il y a 1000 agressions gratuites par jour et 120 attaques au couteau quotidiennes etc.

    Nos élites, mais pas seulement elles, vivent dans leur cocon, se croyant éternellement protégées dans leur sanctuaire des beaux quartiers. On se congratule dans les soirées du Lions Club ou du Rotary Club. Je le sais, j’y suis invité. On y cultive l’entre-soi avec un égoïsme consternant.

    La crise des Gilets jaunes ? Un mouvement d’ivrognes que Macron a su mater. La Marseillaise et les drapeaux tricolores qui flottaient sur les ronds-points ? Foutaise que tout cela. Le monde des élites, c’est un monde où chacun porte des œillères et refuse de voir. C’est assez sidérant mais c’est ainsi.
    https://ripostelaique.com/siderant-apres-avoir-lu-mon-livre-certains-me-disent-on-ne-savait-pas.html

     

    On l'appelait "le fossoyeur" ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :