• Peut-être ...

    Peut-être ...


    Peut-être ton sommeil
    s'est il aussi dépris du mien
    et sur la mer et sur sa nuit
    m'a-t-il cherché
    comme avant toi et moi,
    quand tu n'existais pas encore,
    quand, sans t'apercevoir,
    je naviguais de ton côté
    et que tes yeux cherchaient
    ce qu'aujourd'hui
    - pain, vin, amour, colère -
    je t'offre à pleines mains
    à toi, la coupe
    qui attendait de recevoir les présents de ma vie.
    Pablo Neruda


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :