• "Je ne peux pas décrire le sentiment étrange que j'ai eu en regardant cette scène. J'avais suivi un front de plusieurs énorme tempête sur 100 kilomètres dans l'espoir de capturer quelque chose de spécial mais cela m'a coupé le souffle mon esprit. L'eau était d'un vert laiteux surréaliste, c'est un phénomène naturel causé par l'activité électromagnétique de la foudre frappant la surface des eaux. Il n'y avait pas de pluie où j'étais et pas beaucoup de vent non plus, mais au loin le ciel était sombre et en colère crachant cette colère sur le cimetière d'arbres morts dans cétant normalement très sec. J'ai pu capturer une série d'images uniques,  Celle-ci étant l'une des meilleures."
    Julie Fletche / National Geographic

    Nature sauvage ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique