• Très rare dans la nature où il pousse sur le chêne, le hêtre et l’érable, l’hericium erinaceus (ou hydne hérisson) est très employé dans la phytothérapie chinoise et la mycothérapie. Des recherches récentes montrent tout son potentiel pour la réparation nerveuse et la mémoire, le cancer et les gastrites.

    Ce champignon, cité dans  le « Compendium of materia medica » (Shen Norg Ben Cao Jin, ouvrage de la médecine chinoise) de la dynastie Han (200-100 av-JC), est recommandé dès cette époque pour soulager les maux d’estomac, comme reconstituant, pour retarder le vieillissement et conserver une bonne mémoire. Bien que comestible frais lorsqu’il est jeune, la médecine chinoise recommande de l’employer séché et de l’absorber sous forme d'extrait par infusion dans de l'eau chaude. Ses propriétés ont, depuis, été confirmées par les chercheurs. C’est ainsi que plusieurs études scientifiques ont identifié récemment dans ce champignon diverses substances très actives dont certaines auraient un potentiel thérapeutique très important.
    https://www.plantes-et-sante.fr/articles/plantes-medicinales/2148-hericium-le-champignon-de-la-memoire

     

    Le champignon médecin ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique