• «Le nénuphar nain est surtout répandu dans les zones boréales. Il est beaucoup plus rare dans nos régions: on ne le trouve que dans une vingtaine de lacs d’altitude dispersés à travers l’arc alpin, dont quatre en Suisse», explique Gregor Kozlowski, directeur du jardin botanique de l’Université de Fribourg, qui étudie cette espèce depuis plus de vingt ans. Le botaniste scrute la surface du lac des Joncs à la recherche des petites feuilles flottantes du nénuphar, qui mesurent entre 5 et 10 centimètres de long. En ce mois de juin, l’eau grouille de têtards. Mais en raison des mauvaises conditions météorologiques, le développement de la flore a pris du retard. Le nénuphar nain, en particulier, ne fleurit que lorsque la température de l’eau dépasse les 10 °C. Ses fleurs restent ensuite visibles durant tout l’été.
    https://www.letemps.ch/sciences/2016/07/19/nenuphar-nain-fragile-heritage-temps-glaciaires
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_des_Joncs

    Le nénuphar nain ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique