• Point d’exclamation fleuri, un «Puya Raimondii» ponctue l'horizon d'une hauteur isolée. C’est seulement après 150 ans de croissance que la plus haute herbe du monde, cousine andine de l’ananas, jaillit du ciel à partir d’une base épineuse..
    La première description scientifique de cette espèce a été faite en 1830 par le scientifique français Alcide d'Orbigny après l'avoir rencontré dans la région de Vacas , Cochabamba , en Bolivie, à une altitude de 3 960 m. Cependant, comme les plantes qu’il a vues étaient immatures et non encore en floraison, il n’a pas pu les classer sur le plan taxonomique.
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://en.wikipedia.org/wiki/Puya_raimondii&prev=search

     

    La reine des Andes ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique