• Le confinement a parfois du bon. Je promène mon Bidule tous les jours et toujours le même circuit. Je me suis aperçue que lorsque nous changions d'itinéraire il y avait chez lui comme une inquiétude nerveuse, peut-être cela vient-il du fait que sa vue n'a jamais été très bonne et que la routine le rassure.

    Cette promenade nous amène vers une espèce d'endroit communal, entretenu et tondu par une société régulièrement. Mais là, c'est l'abandon complet pour mon plus grand plaisir. Un champ de grand plantain. J'adore cette plante, si ordinaire, mais sa petite collerette blanche m'a toujours émue.

    Bien que certains botanistes croient qu'il existait en Amérique du Nord une plante similaire au grand plantain, ce dernier s'est surtout installé après l'arrivée des Blancs en terre d'Amérique. À tel point que les Amérindiens la nommaient « pieds de Blancs » parce qu'elle s'installait partout où l'homme blanc posait sa botte dont les semelles avaient charrié les minuscules graines provenant de France ou d'Angleterre. Les Amérindiens l'ont d'ailleurs adoptée. Elle a rapidement fait partie de leur pharmacopée au même titre que les plantes indigènes.
    https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=plantain_ps

     

    Le grand plantain ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique