• Les châteaux ...


    les châteaux honoraient et embellissaient la nature aux douces collines
    et la nature faisait de même vis-à-vis d'eux,
    double échange parfait qui accroissait la beauté
    d'une façon quasi infinie dans un rebondissement incessant ;
    et j'aimais résider dans cette communion,
    y prier sous son ombre (la paix victorieuse)
    et lorsque je surprenais le chant d'un oiseau
    prisonnier dans cette douceur débordante
    je ne pouvais m'empêcher d'imaginer
    que son thème en était la plus pure des illustrations,
    en exprimait la belle harmonie
    Pierre Cressant


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique