• Les oiseaux ...


    peuple à mes oreilles, oiseaux de tous les vents,
    peuple à mon coeur, oiseaux de tous les chants,
    vos milles mots qui chavirent le silence de la plaine
    à coup d'ailes ou bien par brassées de ciel, entendus,
    semailles d'un soleil qui a allongé et ouvert ses sillons 
    non loin le bois fait muraille contre la verte et jeune étendue
    réflexe auquel j'ai cru en terre de résilience
    Pierre Cressant

    Les oiseaux ...

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique