• Incroyable mais vrai.

    Nous voici donc dans le « monde d’après » où la ministre de la culture ne trouve rien de mieux à faire que de la promotion pour sa « biographie ».

    A l’heure où la culture est considérée comme la dernière roue du carrosse de monsieur Macron c’est une confusion des genres pour le moins insultante.

    « Nous sommes en guerre » a déclaré Jupiter à propos du covid…

    Si nous sommes en guerre la place du ministre de la culture est à notre chevet, sûrement pas à assurer la promotion de son égocentrisme assumé.

    « Imagine-t-on le général de Gaulle » faire la promotion d’un de ses bouquins en pleine guerre ?

    Bachelot ne manque pas d’air mais bien de tact et de psychologie.
    https://frontpopulaire.fr/o/Content/co316464/incroyable-mais-vrai

     

    Un bel exemple de ce que sont les ministres français ...


    votre commentaire
  • Immigration ou Invasion ?

    La France est en un tel état qu’on se demande souvent par quelle urgence il faut commencer. Or, la plus urgente des urgences ne devrait pas faire débat : c’est bel et bien le contrôle des frontières, l’expulsion des clandestins, l’abolition des incitations à émigrer. D’ailleurs, il n’est même plus certain que « l’immigration », telle que François de Voyer, maître ès Histoire, diplômé de « Sciences Po », chef d’entreprise, et président du Cercle Audace, la décrit ici dans un texte aussi clair qu’informé en analysant ses arcanes, et sa croissance rapide ces deux dernières années, ne mérite pas un autre mot : quand le mouvement est aussi massif, et que, surtout, il s’impose au peuple qui la reçoit, il s’agit d’autre chose : d’invasion. Qui a dit que « mal nommer les choses, c’est accroître la misère du monde » ?

     

    En 2019, l’Etat a délivré 275 000 titres de séjour à des étrangers adultes -hors U.E., Espace
    économique européen et Suisse. C’est un record : l’équivalent d’une ville comme Bordeaux. L’année 2018 s’était établie à 259 000, déjà une progression, les entrées se stabilisant autour de 190 000 entre 2009 et 2012, avant un nouveau départ à la hausse à partir de 2013. Entre 2000 et 2019, la France a accordé en moyenne environ 200 000 nouveaux titres de séjours par an, ce qui correspond à plus de 4 millions d’étrangers adultes hors UE.

     

    Pour avoir un tableau complet des entrées, il faudrait ajouter les étrangers mineurs, qui ne sont pas soumis à l’obligation de détenir une carte de séjour, et surtout l’immigration clandestine, qu’un rapport du Sénat se risque prudemment à estimer à 30 000 à 40 000 par an, quand d’autres évoquent le double, le « stock » de clandestins pouvant être estimé a minima à 313 000 – nombre de bénéficiaires de l’aide médicale d’Etat.
    https://lenouveauconservateur.org/rubriques/politique-francaise/immigration-ou-invasion/

     

    La France envahie, la France défigurée, la France perdue ?


    votre commentaire
  • Nous avons réussi à faire notre promenade,
    mais bien arrosés tous les deux ...
    Bonne soirée !
    Je voudrais regarder la France au fond des yeux,
    lui dire mon message et écouter le sien.

    Valéry Giscard d'Estaing
    Bravo et merci pour le regroupement familial !!!

    Il a plu de plus en plus ...


    votre commentaire
  • Mais pas du tout du côté des populistes, souverainistes, frontistes ... mais ...

    L'idéologie fascisante est de nouveau à l’œuvre en Occident au sein des pays utilisant le régime démocratique parlementaire.

    Elle utilise la faiblesse des systèmes représentatifs élus et leurs divisions pour mieux réinstaurer l'Ordre suprémaciste nationaliste raciste.

    Toutes les conditions sont actuellement réunies pour imposer la dictature d'une poignée de familles élitistes riches ou revanchardes s'alliant entre elles afin d'atteindre des intérêts financiers et/ou idéologiques.

    En effet, la déliquescence des républiques existantes dans lesquelles le citoyen se perçoit comme un individu ni source d'attention ou d'estime par la politique menée par l'État est à l'origine d'une perte de confiance en les institutions. Ceci se traduit par un sentiment d'abandon, voire de victimisation, entraînant de ce fait un manque d'adhésion aux idées d'intérêt collectif au profit d'une somme d'intérêts particuliers et partisans apparaissant comme plus acceptables car semblant plus proches de la réalité quotidienne. À l'échelle d'un pays, cette démotivation individuelle se concrétise par une abstention électorale, un développement de partis identitaires multiples et la disparition des organisations politiques anciennes.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-fascisme-est-de-retour-229181

    Le covid leur servant de muselière pendant qu'ils nous enlèvent tous nos droits ...

     

    Le fascisme est de retour ...


    votre commentaire
  • Zemmour : “Les mineurs délinquants mènent une guerre de conquête en chassant les Français de souche des banlieues”

    Dans Face à l’info, l’éditorialiste a démontré le “changement de nature” de la délinquance depuis les années 70, qui s’apparente aujourd’hui à une “conquête de territoire”. 

    Ce mercredi 2 décembre, la première partie de l’émission Face à l’info, sur CNews, était consacrée à une tribune publiée sur le site de franceinfo, qui s’oppose au projet de loi qui réforme la justice des mineurs et déplore un système plus tourné vers la répression que vers l’éducation. L’occasion pour Éric Zemmour de rappeler à quel point la délinquance a évolué depuis la fin du 20e siècle et d’expliquer comment ses causes ont basculé de la détresse sociale vers une véritable guerre de civilisation.
    https://www.valeursactuelles.com/societe/video-zemmour-les-mineurs-delinquants-menent-une-guerre-de-conquete-en-chassant-les-francais-de-souche-des-banlieues-126221

    Zemmour est ce qu'on pourrait appeler un "pied noir" quand il a été rapatrié, il a vécu dans une tour à Montreuil et il décrivait l'ambiance "bon enfant" de l'époque.
    J'ai connu la même chose, bien que n'ayant jamais vécu en H.L.M., mais celui qui n'est pas loin de chez moi, pendant des années à été le centre de la vie tranquille de mon quartier. Aujourd'hui, c'est un quartier africain dans lequel il vaut mieux ne pas se promener le soir. Dans ma ville les vols ont doublé en un an et je vous assure que ce n'est pas les derniers gaulois du coin ... Mais vous pouvez continuer à avoir envie du "vivre ensemble " !!!

     

    Je l'ai écouté, il était magistral ...

     


    votre commentaire
  • “Face à l’info”, une émission qui fait du bien à la France

    Publié le 1 décembre 2020 - par

    L’émotion est forte, et ceux qui ont pu voir cette vidéo ont tous eu un réflexe de réprobation, et pour cause. Trois policiers s’en prenant à un seul homme, cela fait question. Éric Zemmour n’en disconvient pas et estime qu’en effet ces policiers se sont montrés violents et ont usé d’une force disproportionnée. Pour lui, le débat est ailleurs. Comme d’habitude, il sépare les faits de l’émotion.

    La question se situe dans le tempo médiatique. Dans l’utilisation des médias. Dans la volonté de faire oublier une situation monstrueuse, à savoir la décapitation de Samuel Paty, qui n’arrangeait pas les affaires des immigrationnistes, des indigénistes, de l’extrême Gauche, car mettant en évidence les réalités de l’immigration, l’invasion migratoire, les responsabilités diverses et variées de la Gauche en général, sur sa politique de « compréhension » envers ceux qui seront toujours pour eux des « victimes », y compris si ces pseudo-victimes violent, tuent, voire décapitent.

    La victime pour ces gauchistes est forcément noire (non blanche ?), innocente par définition, bafouée, injuriée régulièrement, maudite par ces Blancs qui osent encore parler sur des chaînes de télé et des radios de France, sans s’excuser d’être blancs et sans se repentir de tous les crimes “qu’ils ont” commis, y compris par le fait d’ancêtres, et même en remontant à ceux perpétrés sous les rois de France.
    https://ripostelaique.com/face-a-linfo-une-emission-qui-fait-du-bien-a-la-france.html

     

    L'émission qui fait de la résistance ...

     


    votre commentaire
  • Macron ou l’impudique destruction des valeurs de la France

    Publié le 30 novembre 2020 - par

    Par rapport au degré-zéro de la politique, Macron gay-friendly à l’esprit faible croit pouvoir donner un semblant de réalité à la fiction du Gender des clowns socialistes LaREM-GOF-LGBT. Macron est à l’origine du super-fiasco politique des opportunistes déglingo-socialistes recyclés LaREM qui veulent déglinguer tous les fondements de la société civile ! À ceci près que le fiasco politique de Hollande se reproduit sous nos yeux avec Macron et que les Français n’ont nul besoin des mensonges de LCI et BFM-Macron pour savoir à quoi ressemble son fiasco politique. Comment mieux qu’avec le régime déglingo-socialiste recyclé LaREM verra-t-on clairement les mécanismes idéologiques généraux de la fabrique du fiasco gay-friendly de Macron?

    Où verra-t-on exposé plus nettement, grandeur nature, I’échange de la sécurité des Français contre la dépendance et la soumission, non seulement aux délires du Gender pour les LGBT pervers dégénérés, mais aux islamistes, ce délire par lequel Macron veut imposer la politique des islamo-gauchistes avec son pacte de fidélité à l’Islam, ce délire politico-religieux transformé en pacte de soumission contre la sécurité des Français.

    Macron gay-friendly à l’esprit faible préside au sacrifice des Français aux LGBT et à l’Islam politique !
    https://ripostelaique.com/macron-ou-limpudique-destruction-des-valeurs-de-la-france.html

     

    Il a réussi en 3 ans ... chapeau Mini Macron ...


    votre commentaire
  • Onfray : “Zemmour est trop brillant et met le doigt sur les problèmes, donc on préfère lui taper dessus”

     

    Invité d’Elie Chouraqui sur i24NEWS, le philosophe a invité les gens qui critiquent l’essayiste à débattre avec lui plutôt que de le stigmatiser. 

    Éric Zemmour et Michel Onfray ont souvent des débats ensemble, mais n’ont jamais refusé de s’affronter. Et c’est bien ce sens du débat qu’est venu défendre le philosophe dimanche 29 novembre au soir dans l’émission d’Elie Chouraqui, Elie sans interdit sur i24NEWS. Michel Onfray a expliqué pourquoi Éric Zemmour dérangeait certaines personnes à l’heure actuelle. « Zemmour a des idées et ça, c’est plutôt gênant pour les gens. Surtout, il a du travail, de la culture, de l’intelligence, de la mémoire, il travaille. Quand il parle d’un livre, il a lu le vivre, lui. Quand il a des arguments à opposer, ça gène, trop brillant, trop intelligent, trop efficace, trop pertinent, il met le doigt sur des problèmes », énumère le philosophe.
    https://www.valeursactuelles.com/societe/video-onfray-zemmour-est-trop-brillant-et-met-le-doigt-sur-les-problemes-donc-prefere-lui-taper-dessus-126161

     

    Tout est dit, merci Monsieur Onfray ...

     


    votre commentaire
  • Mais c'est de saison !!!
    Demain, pour le marché, je crois que le vêtement chaud sera obligatoire !
    Bonne soirée !
    C'est pas un hasard si dans son magazine francophone,
    disponible sur Internet et diffusé après les massacres du 13 novembre,
    l’État islamique explique que si la France est une cible,
    c'est moins au nom de sa participation à la coalition internationale
    qui intervient en Syrie,
    qu'à cause de son esprit laïque et républicain.

    Céline Pinna

    Une belle journée mais de plus en plus froide ...


    votre commentaire
  • Bien que l’art. 2 de notre constitution précise que « l’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge », nous le sentons bien : nous avons un problème de drapeaux. Vous allez à la mairie : flottent deux drapeaux, celui de la France et celui de l’Europe. Vous allez à la Gendarmerie : il n’y a plus de drapeau européen, mais seulement celui de la France. Les gendarmes seraient-ils opposés à l’Europe ? Vous passez devant l’Assemblée nationale : il y a quatre drapeaux français et un seul européen. Serait-elle plus française qu’européenne ? Ce serait un scoop. La France insoumise souhaiterait que le drapeau européen y fût remplacé par celui de l’ONU ; le Rassemblement national, de son côté, voudrait n’y voir que le drapeau français. Mesure-t-on l’incongruité et surtout la gravité de cette situation dans laquelle nos députés ne savent même plus à quel drapeau se vouer ?

    Vous regardez votre télévision le 6 novembre 2019 : Emmanuel Macron est à Pékin où est signé un accord avec la Chine, il est en présence du président Xi Jinping, devant une nuée de drapeaux chinois et européens, pas un seul drapeau français. Normal, nous explique-t-on, cet Emmanuel Macron n’est pas le président de la République française, mais un simple représentant de l’Union européenne ; ce doit être bien difficile d’être bifrons et obligé de « mettre son drapeau dans sa poche ».

    Il est surprenant de constater que, réglementairement, seul le drapeau français est obligatoire sur les bâtiments publics, et cela, les seuls jours de célébration des fêtes nationales, à l’exception du 9 mai, Journée de l’Europe, où le drapeau européen devient obligatoire. En d’autres termes, sauf erreur, les drapeaux européens qui flottent en France ne sont en rien obligatoires1 : ils ne sont là que parce que les autorités politiques actuellement au pouvoir en France y voient un moyen de propagande en faveur de l’Europe maastrichtienne.
    https://frontpopulaire.fr/o/Content/co289363/finissons-en-avec-cette-guerre-des-deux-drapeaux

     

    BLEU ... BLANC ... ROUGE ... c'est tout ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique