• La Bretagne, sauf le Finistère ? est touchée aussi.
    Je ne vous parle pas du sud Loire !
    Ventilo, mais bon ça brasse de l'air tiède.
    Bonne soirée !
    La démocratie donne le droit de vote,
    et le droit de vote celui de subir les inégalités de la démocratie.
    Gilbert Choulet

    Affreuse canicule ...


    votre commentaire
  • Quand on parle d'Hidalgo à Paris, j'ai l'impression qu'on parle de Rolland à Nantes.

    Nantes était une ville riche et bourgeoise, avec de nombreux hôtels particuliers ou maisons très cossues entourées de jardins avec des arbres magnifique. Une à une, elles sont démolies pour faire place à du béton faux riche et laid, donc les arbres, qui étaient le poumon de la ville, disparaissent aussi, on scie, on coupe, après on fait une vague réunion où tout est décidé d'avance et le béton arrive ... Les gens peuvent râler, signer des pétitions, les arbres n'existent plus.

    Alors maintenant elles vont faire des forêts urbaines ...  comme si 6 arbres sur une place remplaçaient la nature et la forêt en site vrai et propre. Sinistres bonnes femmes au pouvoir ou de pouvoir ...
    https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/06/25/a-paris-des-forets-urbaines-entre-beton-et-bitume_5481013_823448.html

     

    Deux "mairesses" ... mêmes combats ...


    votre commentaire
  • Comme le souligne Emmanuel Todd [1], les dissidents de la pensée unique politico-médiatique avaient presque perdu l’espoir que le peuple Français ait conservé sa capacité à se soulever contre ses oppresseurs.
    La révolte des gilets jaunes fut donc la bonne surprise de la fin d’année 2018 et une certaine fierté peut en être tirée après toutes ces années de soumission à la dystopie mondialiste.

    Ce mouvement n’est donc que l’aboutissement d’un demi-siècle d’une politique des petits pas ayant consisté à hypothéquer la démocratie au profit des puissances financières et au détriment des intérêts de la grande majorité de la population.
    Le principal vecteur de cette tyrannie est le machin supranational appelé « Union Européenne » construit ex-nihilo à partir de la fin de la guerre.

    Les traités européens ratifiés dans le cadre de cette « peste bleue » sont la source de la plupart des problèmes majeurs ayant induit l’explosion récente du mouvement des gilets jaunes.
    Mais d’où viennent donc les concepts fondateurs de l’idéologie inspiratrice de ces traités ?
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/gilets-jaunes-contre-oligarchie-et-215958

     

    Gilets jaunes ... revenez, soulevez-nous ...


    votre commentaire
  • Anne Hidalgo, la maire de Paris, a alerté, avec raison, sur l'explosion de la délinquance à Paris (voir à ce lien). Mieux vaut tard que jamais pourrait-on se dire même si sa déclaration est sans doute motivée par les échéances électorales proches. Car elle a raison, mais il ne s'agit même plus de délinquance à ce niveau-là, des quartiers entiers sont mis en coupe réglée par des voyous et trafiquants en tout genre sans que personne n'y trouve à redire. Ainsi le Nord-Est parisien ne fonctionne plus selon nos lois qui n'y sont plus respectées.
    https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-culot-d-hidalgo-216133

    Merci à tous les bisounours de France et de Navarre ...

     

    Avec un peu de retard, Nantes devient Paris ...


    votre commentaire
  • Par moment je me dis "la canicule démarre"
    Puis, un nuage, et tout redevient normal.
    Demain on nous annonce 10°  de plus, faut voir !
    Belle soirée !
    Quand le peuple sera intelligent, alors seulement le peuple sera souverain.
    Victor Hugo
    Le problème c'est que nos gouvernements successifs font tout pour qu'il ne le soit pas
    et comme ça ils ont sa soumission.

    C'est un drôle de temps ...


    votre commentaire
  • Attention ! Pimpon, sirènes, gyrophares, sortez vos bouteilles d’eau et vos brumisateurs : la canicule du siècle est arrivée. Et même – espèce nouvelle due au réchauffement planétaire « que plus personne ne nie et dont l’homme est entièrement responsable », affirme Jean-Michel Aphatie sur France Info – c’est « une canicule politique » (sic).

    Et là, loin des recommandations de notre mère l’État et de ses injonctions à boire frais et fréquenter les magasins climatisés (si vous pouviez profiter d’être au frais pour vider votre portefeuille, ça n’en serait que mieux) se pose, pour les femmes, une question fondamentale : seins à l’air ou burkini ? Plus largement : à poil ou sous la bâche ?
    https://www.bvoltaire.fr/lete-sera-chaud-seins-a-lair-ou-burkini-la-guerre-est-declaree/

     

    Canicule sous les maillots ...


    votre commentaire
  • Dames pipi concurrentielles

    Par Gérard Filoche

    La SNCF rénove donc toutes ses gares, parce qu’elle va les vendre à la découpe ensuite. Ainsi on ne peut déjà plus échanger gare du Nord un billet acheté gare de Lyon.

     À Paris, la Gare du Nord est un chantier pharaonique sous prétexte de Jeux olympiques, mais aussi pour en faire le plus grand centre commercial de France, avec un million de personnes par jour. La toute récente verrière va être remplacée par une verrière encore plus géante. Et les requins de l’immobilier commercial sont à l’œuvre. Tout ça, privé. Ce genre de transformations phénoménales s’accompagne toujours de dégâts humains, des plus grands aux plus petits : pour que les magasins haut de gamme et les fast-food arrivent en masse, il faut se débarrasser des petits personnels avant qu’ils ne deviennent une grande gêne. Alors voilà que les « dames-pipis » sont visées.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41612

     

    Vous ferez vos courses dans les hyper-gares ...


    votre commentaire
  • Bac de français "trop difficile", une pétition recueille plus de 25.000 signatures ! L'épreuve de français 2019 aura donné matière à converser sur les réseaux sociaux pour les élèves de première en série S et ES.

    Les candidats ont été invités à composer sur le thème de la poésie à partir d'un corpus de quatre poèmes d'Alphonse de Lamartine, Anna de Noailles, Yves Bonnefoy et enfin Andrée Chedid.

    Et le commentaire portait sur le texte de la poétesse Andrée Chedid, intitulé Destination : arbre.

    Ce poème a été jugé trop complexe par nombre d'élèves : et, pourtant, même si le texte n'est pas de facture classique, il fait intervenir un thème traditionnel, un lieu commun de la littérature : le lien entre le poète et la nature.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/destination-arbre-un-poeme-signe-216070

     

    Génération smartphones ou bac pour les nul(le)s ...


    votre commentaire
  • Si, comme vous l’écrivez, le capitalisme doit être détruit à défaut de pouvoir être réformé, par quoi faut-il le remplacer ?

    Il serait absurde de penser qu’on peut « réformer », « améliorer » ou « adoucir » le capitalisme. On n’a pas pu, par le passé, « améliorer » l’esclavage, « réformer » le colonialisme ou « corriger » les défauts du système de discrimination entre les hommes et les femmes. Les révolutionnaires de 1789 ont détruit la féodalité, la monarchie absolue et le servage. Impossible d’« améliorer » la féodalité !

    Chacun de nous porte en lui l’utopie d’un monde plus heureux, plus juste. L’insurrection des consciences est proche. À quel moment et de quelle façon se produira-t-elle ? Personne ne le sait. L’incarnation est un grand mystère : comment, dans quelles circonstances historiques, une idée devient-elle force sociale ? Personne non plus ne connaît d’avance l’organisation, les institutions inédites et le nouveau contrat social qui naîtront des ruines de l’ordre capitaliste. « Caminante, no hay camino, el camino se hace al andar », écrit le poète Antonio Machado (Homme qui marche, il n’y a pas de chemin, le chemin se fait en marchant »).

    Le Nouveau Monde plus heureux, plus juste, relève de la liberté libérée dans l’homme, dans les hommes.
    https://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/jean-ziegler-pourquoi-il-faut-82070

     

    Changeons-nous, en conscience, nous changerons tout ...


    votre commentaire
  • N’en avez-vous pas marre ?

    lundi 24 juin 2019
    popularité : 63%

     

    Par Gérard Charollois

    Écarté le paravent des impostures, cette société cupide, grégaire et crédule révèle, avec sa perversité, l’issue fatale de son aventure. Les dirigeants, les médias, les « communicants » parlent d’écologie mais couvrent de cadeaux les chasseurs. Or, la chasse loisir, injure faite à la sensibilité, est la négation du rapport respectueux et bienveillant que l’humain doit instaurer avec le vivant. Sans son abolition, le verbiage sur l’écologie n’est qu’un écran de fumée.

    Les gouvernants invoquent le social et la défense des intérêts des peuples, mais toutes les mesures prises, sans exception aucune, représentent des régressions. Ce qui m’étonne le plus est que ces impostures produisent leur effet soporifique et que le troupeau résigné marche sagement vers l’abîme. Jusqu’où les maîtres de l’imposture pourraient-ils conduire les masses humaines sur la voie de l’inhabilité de la terre, du mépris du vivant, de la soumission aux normes de leur féodalisme contemporain ? Atomisée en groupuscules corporatistes, syndicaux, partisans, associatifs, la société souffre, crie, proteste mais faute de mesurer l’ampleur du désastre écologique, social et moral, les dirigeants les laisse faire.

     

    Tous les secteurs sont touchés. Toutes les professions s’alarment. La nature se meurt. Les animaux sont massacrés, maltraités, ignorés dans leur caractère sensible. Les services publics sont rognés. Les garanties sociales sont affaiblies. Les gadgets et la spéculation passent avant la lutte contre la maladie et la mort dans une recherche scientifique captée par les firmes avides d’argent. Combien de temps, combien de souffrances, de régressions, de mensonges éhontés faudra-t-il pour que l’humain comprenne ?

    Le vivant n’a rien à faire de leurs discours hypocrites. Que vienne le temps des actes !

    Gérard Charollois

    ecologie-radicale.org

    Altermonde-sans-frontières

     

    SI !!!!!!!!!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique