• Elle fut la Venise de l'Ouest, puis Nantes-la-Grise, puis Nantes-la-blanche, les façades en tuffeau avaient été bellement rénovées. Aujourd'hui c'est Nantes-la-Black. Tous nos bateaux négriers ont dû rentrer au port, cargaisons pleines ...
    Ils squattent, on les chasse de squat en squat, ils traînent dans les rues.
    En face de l'Ile Feydeau, un fleuron architectural de l'époque négrière, il y a un petit jardin, le square Jean-Baptiste Daviais, ils en ont fait un camping. C'est en plein centre ville. Sous le soleil, exactement. On leur a installé des rangées de cubes de foin ou de paille pour tenter d'atténuer les odeurs des "feuillées" ... Ma colère n'est pas contre eux, pions baladés par des réseaux mafieux, parce qu'on leur a dit que l'Europe regorge de richesses, mais ces richesses, cette liberté de "l'entre soi", nos gouvernements, qui n'en ont rien à foutre ... laissent pourrir ... et ce sont les peuples, encore, qui subissent.
    Je comprenais Calais, ils voulaient l'Angleterre, mais Nantes, quel "appel d'air" mot à la mode de nos décideurs, fait qu'ils atterrissent ici ?
    Je comprends pourquoi le peuple est si soumis ... pas la peine de faire une révolution, notre civilisation est terminée, nous retournons au pays de Manu 1er.
    Le roi dit "nous voulons cette main-d'oeuvre à bas coût et le bon peuple qui l'a élu peut aller se faire foutre ...
    Merci à la Mondialisation, à Manu 1er, à notre Hidalgo de Nantes et à nous qui ne comprenons rien depuis si longtemps.


    Le square avant ...

    Edito de joie ...

    Maintenant

    Edito de joie ...

    En plein centre ville

    Edito de joie ...




    votre commentaire
  • Changeons d’ère

    Par Vincent Remy

    Voir avec soulagement pointer la fin de l’été est inhabituel dans l’hémisphère Nord. De la Californie à L’Europe en passant par le Japon, c’est pourtant ce qu’ont souhaité en 2018 des millions d’humains soumis à des températures « inhumaines ».

    Une notion abstraite il y a vingt ans s’incarne désormais : Le réchauffement n’est pas réductible à une moyenne mondiale – 2 ou 3 degrés de plus sur Terre, pourquoi s’inquiéter ? - mais entraîne l’intensification de phénomènes climatiques extrêmes, parmi lesquels les vagues de chaleur qui laissent nos sociétés urbaines désarmées. Le climatologue Jean Jouzel, scientifique très peu catastrophiste, n’hésite plus à prévoir pour la France dans seulement trente ans des températures de 50°C, voire 55°C. Bref, une vie impossible.

     

    Les « négationnistes » du climat, qui tentaient d’attribuer le réchauffement à d’autres causes que l’activité humaine, sont une espèce en voie de disparition. Le danger est ailleurs, dans le cynisme ou l’aquoibonisme. Car l’effort à faire est d’une ampleur colossale, comme le montre ce petit exercice scolaire : réduire de 25 milliards de tonnes les émissions de CO² représente environ 3 tonnes par humain. Sachant qu’un litre d’essence brûlé, dégage 2,4 kg de CO², à combien de kilomètres en voiture ou en avion faudrait-il renoncer ?... Or, en 2017, les émissions de gaz carbonique des voitures neuves vendues en Europe – toujours plus grosses, toujours plus lourdes – sont reparties à la hausse.

    Et face à l’augmentation des taxes imposées par le gouvernement, des associations d’automobilistes promettent de « régler son compte à Macron ». La lutte pour un climat vivable se heurtera-t-elle toujours, dans les sociétés occidentales, au mur de nos libertés individuelles ?

    Télérama N° 3579 du 15 août 2018
    Altermonde-sans-frontières

     

    Les étés de feux ...


    votre commentaire
  • En vacances au fort de Brégançon, la résidence d'État utilisée comme lieu officiel de villégiature par le Président de la République, le couple macron ne se fait pas oublier de la presse et des paparazzi. 

    Alors qu’un silence de mort savamment orchestré s’est fait ressentir autour du meurtre d’Adrien Perez, ce jeune français tué à coup de couteau en sortir de boite de nuit par Younes El Habib alors qu’il tentait de venir en aide à l’un de ses amis menacé, Emmanuel Macron vient de faire savoir qu’il a reçu la mère…de Thomas Gallay, un français détenu au Maroc pour appartenance, qu'il a avoué, à une cellule terroriste depuis février 2016.

    Ce Thomas Gallay que les médias présentent comme un innocent aurait pourtant « avoué en février 2017 qu’il avait l’intention de filmer les scènes d’exécution des touristes en vue de les diffuser sur le web, suivant le même procédé que celui régulièrement pratiqué par l’État islamique  », détail important que les médias français omettent de préciser.
    https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/macron-recoit-la-mere-d-un-206816

     

    Nous avons la présidence que nous méritons ....


    votre commentaire
  • « Pourquoi tout va s’effondrer » de Julien Wosnitza

    par Elixir
    Pendant que nos médias-milliardaires amusent le peuple avec des pseudos-scandales faisant semblant de traiter avec subversion des affaires d’État (Benalla) qui s’avèrent « étonnement » inoffensives, et que les zéros sociaux se délectent avec un plaisir à peine dissimulé de règlements de compte dans un Duty Free entre pseudo-rappeurs illettrés multi-millionnaires, idoles d’une jeunesse qui ne pourra pas s’enfoncer plus qu’elle ne l’est déjà, quelques hurluberlus, probablement de confession « scientifique », continuent invariablement de nous alerter sur l’imminence qui semble se resserrer toujours plus d’un effondrement de notre civilisation, pardonnez-nous du peu.
    Nous vivons :
    - Avec une population mondiale en augmentation vertigineuse
    - La sixième extinction de masse des espèces vivantes
    - Asphyxie progressive des océans (surpêche, acidification, réchauffement, pollution, montée des eaux,...)
    - 95 % de la vie des sols perdue en 50 ans en raison de l’agriculture moderne.
    - En dépit des beaux discours, 92 % de l’énergie mondiale est toujours d’origine fossile.  Les énergies dites « renouvelables » (1 % dans le monde), point d’appui des promesses électorales, peu rentables et grosses consommatrices de métaux et d’énergie à l’installation et l’entretien, ne sont pas adaptées à notre mode de consommation actuel. La filière nucléaire, polluante et dangereuse, fait appel à des gisements non-renouvelables.
    - Les métaux rares ne sont pas recyclables. Seuls 1 % des métaux d’un smartphone est recyclé et réutilisé.
    - 60 % des terres agricoles le sont pour nourrir ou élever le bétail, gros générateur de gaz à effet de serre et consommateur d’eau, et autres ressources énergétiques
    - l'horrible réchauffement climatique
    - Les politiques mondiales d'orientation très libérale menées actuellement vont à l’encontre des mesures drastiques qu’il faudrait entreprendre.
    - Nos systèmes "démocratiques" ne sont pas adaptés à la prise de mesures politiques contraignantes de long terme qui demandent une vision à long terme. Et les dictatures en ont largement rien à cirer...
    -etc etc...

    En gros : les fuites étant bien plus nombreuses que les colmatages, avec de l’eau déjà jusqu’à la taille, le navire est bel et bien voué à sombrer inexorablement.
    https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/pourquoi-tout-va-s-effondrer-de-206755

    Vous l'aurez compris, le navire coule ...

     


    votre commentaire
  • Nos voisins les gaulois vivent un été chaud et croustillant, découvrant les dessous insoupçonnés de leur monarchie présidentielle, grâce aux médias. Après avoir contribué grandement à l’élection du dernier des Bourbons, après l’avoir encensé depuis son sacre, soudainement un 18 juillet de l’an 2018, ils le laissèrent tomber comme une patate chaude. Honi soit qui mal y pense.

    Jadis soigneusement camouflé derrière l’équilibre journalistique, plus connu sous le nom de “pensée unique”, le capital affiche dorénavant sa puissance sans fausse pudeur, un peu comme le font les politiques qui utilisent la porte tambour entre la fonction publique et le monde des affaires, au vu de tous, le modèle étant encore et toujours celui des Etats-Unis.

    En effet, le 29 février 2016, Leslie Moonves, président directeur général du géant des médias américain, CBS, déclara devant un parterre de la “Morgan Stanley Technology, Media and Telecom Conference” à San Francisco, au sujet de la candidature aux présidentielles de l’outsider Donald Trump :”Cette campagne présidentielle est un cirque dont l’ampleur dépasse l’entendement. La candidature de Donald Trump a beau être une catastrophe pour l’Amérique, mais pour CBS c’est du pain béni.”
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-quatrieme-pouvoir-206764

     

    La puissance de nuisance du CAPITAL ...


    votre commentaire
  • L’animalisme est un humanisme

     

    Les connaissances biologiques, éthologiques, paléontologiques et génétiques ont fait prendre conscience aux hommes d’une unité du vivant que niaient les vieilles idéologies et les jeunes intérêts. La nature n’était qu’un environnement et les animaux des marchandises ou des souffre-douleurs pour ces doctrines obscurantistes et pour ces appétits insatiables de spéculations et de profits conquis au mépris du caractère évidemment sensible de l’animal. Les législations commencent à peine à refléter, de manière bien insuffisante, cette prise de conscience qui revêt divers aspects et degrés de radicalité.

     Pourvus de moyens financiers illimités, les lobbies de l’élevage, de la chasse, des armes à feu, de l’agrochimie suscitent des campagnes de désinformation et rémunèrent des "philosophes" appointés pour retarder l’inéluctable évolution des mœurs et des manières envers le vivant dans sa merveilleuse diversité. Ce qui embarrasse le plus les contempteurs de la pensée animaliste tient à ce que l’écologie (concept pris dans son acception la plus large) est la seule pensée à ne pas avoir du sang plein les mains et les bottes. Religions ésotériques ou séculaires, c’est-à-dire politiques, charrient des monceaux de cadavres après elles. L’écologisme ne tue pas et cette virginité du sang versé ne tient pas qu’à la jeunesse de cette pensée, mais plus essentiellement au fait que l’écologie est l’amour de la vie.
    L’animalisme n’oppose pas l’espèce humaine aux autres espèces mais invite au respect de tout être sensible.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38743

     

    Respect à tout le VIVANT ...

     

     


    votre commentaire
  • Ces drogués qui nous gâchent la vie ...

    Il y a quelques années, votre médecin vous faisait une ordonnance pour des médicaments que vous pensiez n'être que des médicaments. Certains étaient même vendus sans ordonnance.
    Mais les petits malins de l'addiction ont tellement triché par la quantité, les mélanges à base de ces médicaments que ça devient de plus en plus difficile de les faire prescrire quand vous les prenez pour ce qu'ils sont : des médicaments pour soigner ou soulager.
    La nouvelle mode, mettre un peu d'opium dans les anti-douleurs ...
    https://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/04/24/opiaces-attention-danger-mortel_5116629_1650684.html

    Il est grand temps de nous laisser prendre notre tisane au cannabis tranquilles lol

     

    Ces drogués qui nous gâchent la vie ...


    votre commentaire
  • on ne peut le nier, mais il ne s'en occupe pas pour qu'il ait une vie décente ou heureuse, non, pour écraser définitivement ces humains sans intérêt, ces mécréants qui, pour sa Majesté, coûtent si cher au Pays.

    En ce mois de juillet et début aout 2018, avant de partir en vacances, les mini-ministres et leurs acolytes les godillots députés de l’assemblée nationale en marche ont mis le paquet pour faire passer des lois qui vont dans le bon sens/non sens : l’abaissement des libertés, de la protection et du niveau de vie de la masse des « sans rien-sans Rolex ». Voici plus bas, ce qu’ils nous ont concoctés, « les en marche » sur les orteils en a peu près 30 jours pendant que la populace s’occupait à la coupe du monde, à Wimbledon, au tour de France et à se faire cuire la couenne sur les plages... Et pendant ce temps là, coté milliardaires, c’était la danse du ventre plus que plein...
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lois-de-juillet-t-en-chieras-en-206689

    J'adore le titre de l'article :Lois de juillet. T’en chieras en septembre !

     

    On peut dire que Manu 1er s'occupe bien du peuple ...

     


    votre commentaire
  • Nous pouvons sûrement quelque chose si nous mettions en marche nos deux cerveaux et fermions notre télé, si nous crachions sur la pub et étions dans l'être et non le "posséder" parce que le possédé, c'est vous !

    Nous vivons dans un monde où seules comptent la consommation et la croissance...

    Tout est marchandisé, la culture, la politique, la religion...

    On nous incite à acheter toutes sortes de produits et parfois en plusieurs exemplaires : il n'est pas rare de voir dans un même foyer plusieurs postes de télévision, ou plusieurs smartphones ou encore plusieurs ordinateurs...

    Un luxe qui nous pousse à consommer toujours plus, car les médias déversent sur nous leur flot publicitaire...

    Certes, nous disposons du droit de vote, mais quel que soit l'élu, ce sont les marchés qui dominent le monde...

    C'est l'économie qui prime sur le politique...
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-politiques-ont-ils-encore-du-206760

     

    Nous sommes les plus nombreux ...


    votre commentaire
  • J'ai beaucoup d'admiration pour cet homme, son idée de culture non industrielle mais bien organisée dans la connaissance et le respect de la nature, sa façon de nous expliquer que l'être est tellement mieux que l'avoir, que déconsommer peut rendre si heureux etc ...
    Il y a quelques temps, j'ai vu passer un article disant du genre qu'il était le gourou d'une secte, mais c'est quoi une secte, pas un gourou, mais des cons qui croient en n'importe quoi.

    Je n'ai même pas lu l'article.

    J'aime Pierre Rabhi mais je ne fais pas partie d'une secte, il n'est pas un Dieu il est simplement un homme qui sait ce dont il parle et qui cherche à éveiller celui qui désire s'éveiller.

    J'aime pierre Rabhi, mais s'il me dit de sauter du 9ème étage je l'envoie promener. Je n'ai pas besoin de gourou, mais admirer cet homme m'est un plaisir, pas une dépendance.

    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38727

     

    En bref, Pierre Rabhi est un homme bon. Un homme excellent. Et un ami que je m’honore de fréquenter. Et ce papier du Diplo, malgré, je le répète, certaines informations utiles, est finalement une œuvre de désinformation.

    fabrice-nicolino.com
    Altermonde-sans-frontières

     

    Pierre Rabhi ...

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique