• En réalité, si le mouvement est aussi populaire, ce n’est pas que la France soit subitement devenue cégétiste, c’est qu’elle est surtout férocement anti-macroniste. Elle n’en peut plus de ce gouvernement, souvent vu comme malhonnête et incompétent, et la préparation de ce projet de loi sur les retraites l’illustre de façon éclatante : personne ne comprend même plus en quoi consiste la réforme, tout et son contraire ont été dits, on a même suggéré l’immigration de masse pour régler les déficits ! La réforme n’est même pas encore sur la table que le pouvoir a déjà étalé sa faiblesse au grand jour, son incapacité à tenir le cap face au conflit. Alors, les Français, de droite, de gauche et même du centre, soutiennent indistinctement, par réflexe, tout ce qui peut contribuer à s’opposer à Emmanuel Macron et son gouvernement – hier les gilets jaunes, présentement la CGT, la CFDT, FO et les autres…
    https://www.bvoltaire.fr/69-des-francais-soutiennent-la-greve-surtout-pour-se-debarrasser-demmanuel-macron/

     

    Bonne retraite Führer Macron ...


    votre commentaire
  • A Nantes, ç a a castagné pas mal au début ...
    A Paris ce fut chaud, mais hors cortège ...
    On continue ? on continue !
    Bonne soirée.
        La grève, un chantage ? L’a-t-on assez souvent entonné, cet odieux refrain,
    dans tous les partis conservateurs !

    La grève n’est un plaisir pour personne.
    Et elle atteint d’abord ceux qui n’ont plus que ce moyen-là pour défendre leur droit de vivre.
    La perte de salaire, la crainte du chômage, l’angoisse au foyer de chacun, la gêne pour tous,
    le danger d’être mal compris par d’autres catégories de travailleurs,
    tout cela il faut que les grévistes le supportent,
    tandis que les maîtres de l’appareil de production spéculent
    sur la lassitude engendrée par tant de misère.

    François Mitterrand
    Il parlait bien mais il nous a laissé une légion de bobos aussi néfastes que les oligarques de droite.

    J'ai bien aimé la France d'aujourd'hui ...


    votre commentaire
  • Le préfet Lallement a mobilisé énormément de forces de l’ordre pour cette manifestation. Il a annoncé qu’ils attendaient 1000 casseurs dans les rangs des manifestants.
    A quoi peut-on s’attendre vis-à-vis de la gestion de la manifestation ?

    C’est incroyable qu’ils aient les chiffres et qu’ils ne fassent rien. Lors des manifestations des Gilets jaunes, ils ont pu mettre de manière préventive beaucoup de gens en garde à vue. Alors, pourquoi ne font-ils pas cela avec les casseurs ? Cela commence à poser question…
    Lors de la marche pour le droit des femmes et la marche contre l’islamophobie, il n’y avait pas de casseur. Dès qu’il est question d’une grande manifestation sociale, les casseurs réapparaissent et on dirait qu’on ne va rien pouvoir faire. On a l’impression que le préfet Lallement joue un peu avec le feu et que l’idée est de décrédibiliser le mouvement, comme avec les Gilets jaunes, par la violence. Cela pose un problème puisque les syndicats ont des services d’ordre et qu’ils ne vont pas se laisser faire, comme cela a pu être le cas avec les Gilets jaunes.
    https://www.bvoltaire.fr/alexis-poulin-on-a-limpression-que-le-prefet-lallement-joue-avec-le-feu/
    https://paris-luttes.info/qui-est-didier-lallement-le-11855

     

    Le préfet Lallemand ... un vrai poème pour une ville comme Paris ...


    votre commentaire
  • Un sondage Louis Harris Interactive pour LCI annonce que 69 % des Français approuvent le mouvement de grève du 5 décembre. Un soutien massif dont on aurait pu douter, vu les nuisances que les blocages de transport et autres vont causer dès demain à la plupart des Français. Assez inédit, aussi, pour une réforme qui s’attaque aux avantages spécieux de fonctionnaires d’ordinaire décriés dans l’opinion… En 1995, sur des thématiques voisines, le mouvement de grève était bien moins soutenu ; on se souvient de l’ampleur qu’il a pourtant prise à l’époque. Mais les causes de ce soutien massif s’expliquent, à la lecture des détails du sondage. Ce n’est pas le peuple de gauche qui soutient massivement le mouvement, contre une droite et LREM réticente. Si on regarde de plus près, on s’aperçoit que 50 % de ceux qui ont voté Fillon en 2017 soutiennent la grève, donc la CGT et les syndicats, et jusqu’à 45 % des électeurs de… Emmanuel Macron !

    En réalité, si le mouvement est aussi populaire, ce n’est pas que la France soit subitement devenue cégétiste, c’est qu’elle est surtout férocement anti-macroniste. Elle n’en peut plus de ce gouvernement, souvent vu comme malhonnête et incompétent, et la préparation de ce projet de loi sur les retraites l’illustre de façon éclatante : personne ne comprend même plus en quoi consiste la réforme, tout et son contraire ont été dits, on a même suggéré l’immigration de masse pour régler les déficits ! La réforme n’est même pas encore sur la table que le pouvoir a déjà étalé sa faiblesse au grand jour, son incapacité à tenir le cap face au conflit.
    https://www.bvoltaire.fr/69-des-francais-soutiennent-la-greve-surtout-pour-se-debarrasser-demmanuel-macron/

     

    Les Français détestent Macron et voteront quand même pour lui ?


    votre commentaire
  • Bon, il faut se couvrir pour sortir ...
    Mais le soleil rend la nature si belle encore !
    Bonne soirée.
    Que demain soit un jour dont les "humains" de ce Pays seront fiers !!!
    il s’agit, après avoir toujours plié, tout subi, tout encaissé en silence,
    d’oser enfin se redresser. Se tenir debout.
    Prendre la parole à son tour.
    Se sentir des hommes pendant quelques jours…
    Cette grève est en elle-même une joie. »

    Simone WEIL

    Il a fait très beau aujourd'hui ...


    votre commentaire
  • POLLUTION - Une épaisse mousse blanche s'est répandue sur des kilomètres au bord de la plage "Marina Beach", à Chennai, dans le sud-est de l'Inde. Composée de polluants présents dans les eaux usées, emmenées jusqu'à la mer par les fortes pluies, elle est susceptible de provoquer des problèmes dermatologiques.

    Une mousse blanche, à l'odeur âcre, stagne depuis vendredi sur les bords d'une célèbre plage de Chennai, métropole du sud-est de l'Inde. S'accumulant sur plusieurs kilomètres de côte, elle est largement composée d'agents polluants, rejetés dans la mer du Golfe du Bengale suite à des épisodes de forte pluie. Les risques de cette mousse sont avérés mais locaux et touristes ont continué de s'y rouler, de s'y baigner et d'enchaîner les selfies, pour le quatrième jour consécutif.
    https://www.lci.fr/planete/pollution-inde-une-plage-touristique-est-recouverte-de-mousse-polluante-depuis-plusieurs-jours-2139246.html

     

    Mousses dangreuses ...


    votre commentaire
  • L’Allemagne, nœud gordien de l’Europe ...

    L'Allemagne reste aujourd'hui encore la plus grande puissance en Europe.

    C'est dire que toute ambition politique européenne ne peut non seulement l'ignorer, mais requiert son adhésion.

    Pour parvenir à ce but, il est nécessaire que l'Allemagne redevienne européenne.

    C'est-à-dire ni nationaliste, comme elle l'a été depuis le XIXe siècle, ni américaine comme elle l'est depuis 1945.

    L’Allemagne, plus grande puissance démographique et économique de l’Europe, située en son centre, s’avère aujourd’hui à nouveau le nœud gordien de l’Europe.

    Éclipsée temporairement par d’autres puissances européennes ascendantes, la France puis la Grande-Bretagne, l’Allemagne a depuis la fin du XIXe siècle retrouvée la prépondérance qui fut la sienne depuis la fin de l’Empire romain.

    Une prépondérance toutefois encore démographique et économique, mais plus de nature politique, puisqu’elle a perdu, comme presque tous les pays européens, sa liberté de décision au profit de son tuteur américain.
    https://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/l-allemagne-noeud-gordien-de-l-219679

     

    Imaginons s'ils avaient gagné la guerre ...


    votre commentaire
  • L’école républicaine : une complète inversion des valeurs...

    Je viens de terminer la lecture de l'ouvrage de Michel Onfray, Le chemin de la Garenne : Onfray évoque ses souvenirs d'enfance et notamment l'école républicaine de son époque...

    Et, ce faisant, il met en évidence une inversion totale des valeurs de cette école...

    Onfray fait appel à ses souvenirs d'enfant :

    Il a connu "les plumes Sergent-Major, les pâtés sur le papier gratté, les encriers remplis par les bouteilles d'encre violette, les coups de règle sur les doigts en cas d'indiscipline, par exemple, pour un mot échangé à voix basse, les cartes de géographie pendues au mur, la bibliothèque avec de véritables livres et non des productions dites pour enfants..."

    Il a connu, "avant d'entrer dans la classe, l'inspection de propreté des mains, des ongles, des oreilles... en cas de crasse ou d'ongles noirs, la gifle partait sans prévenir... et le contrevenant allait laver tout ça dans les lavabos qui précédaient l'entrée de la classe."

    "Quiconque se serait plaint à ses parents s'en serait pris une seconde à la maison..."

    Mais qu'est devenue cette école ?

    Finie l'autorité du maître, disparue l'estrade sur laquelle l'enseignant délivrait son savoir.

    Eh oui, le maître ne doit plus montrer qu'il domine les élèves... tout est égalisé...

    Finis les rapports de confiance entre le maître et les parents. De nos jours, les parents porteraient plainte pour une gifle et l'enseignant serait convoqué au poste de police.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-ecole-republicaine-une-complete-219659

    Ce livre ne parle pas de l'arrivée dans des classes sans rigueur d'enfants venus du monde entier pour lesquels il a fallu abaisser le niveau du savoir pour fabriquer les futurs esclaves de l'oligarchie qui nous gouverne.

     

    L'école des droits de l'enfant ...


    votre commentaire
  • Ca n'a pas fait vraiment monter la température.
    Là on file vers le zéro cette nuit !
    Bonne soirée au chaud !
    Nous avons exagéré le superflu, nous n'avons plus le nécessaire.
    Pierre-Joseph Proudhon
    Disons qu'on nous a donné à penser que consommer était indispensable.

    Le soleil s'est levé à midi, pourquoi se gêner ...


    votre commentaire
  • Russie : la consommation d'alcool a chuté de 43 % depuis 2003

    Ils boivent maintenant moins que les Français

     "La Russie a longtemps été considérée comme l'un des pays où l'on boit le plus au monde», indique l'étude, rappelant que l'alcool a fortement contribué à la hausse des décès dans les années 1990 et au début des années 2000, consécutive à la chute de l'URSS (1991). «Cependant, ces dernières années, ces tendances se sont inversées», souligne l'OMS.

    Selon les auteurs du rapport, cette baisse colossale de la consommation d'alcool a contribué à la hausse de l'espérance de vie en Russie. Celle-ci a atteint un niveau record en 2018, pour s'établir à 78 ans pour les femmes et 68 ans pour les hommes. Au début des années 1990, l'espérance de vie des hommes n'était que de 57 ans. La mortalité résultant de toutes les causes possibles a en parallèle diminué de 39 % chez les hommes entre 2003 et 2018, et de 36 % chez les femmes.
    https://www.cnews.fr/monde/2019-10-01/russie-la-consommation-dalcool-chute-de-43-depuis-2003-884510

     

    Et si nous prenons modèle sur Poutine ?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique