• Au tournant du XXe siècle, le mouvement anarchiste, en plein essor, influence maints aspects de la vie sociale : syndicalisme, mutuellisme, écologie, végétarisme... La société dominante, bourgeoise, le combat sans merci. Certains anarchistes, lassés d'attendre le « Grand Soir », décident de se lancer, de vivre selon leurs principes. Ils vont donc s'organiser en communautés, en milieux libres, tels qu'ils s'appellent alors, généralement en milieu rural, souvent ouvertes sur des activités « extérieures » en relation avec les populations locales : imprimerie de journaux, de publications, écoles nouvelles, propagande syndicale...

      Michel Mathurin, cinéaste, réalisateur, auteur de plusieurs films docu-fiction comme « Hors Les Lois La Servitude - Marius Jacob », ou « Y'en a pas un sur cent et pourtant, ils existent – Histoire du syndicalisme d'action directe », nous fait revivre ici, avec l'aide d'historiens comme Michel Antony, cet épisode de passion, ce rêve de société nouvelle que l'on a cherché à concrétiser. Cet œuvre cinématographique devient un témoignage historique rare pour comprendre les voies, les analyses, qui parcouraient le mouvement ouvrier et ce jusqu'à aujourd'hui. Car le rêve communautaire, libertaire, ressurgissant après mai 1968, ne s'est pas éteint : cet idéal d'une vie collective laissant sa place à l'individu est trop ancré chez chacun de nous pour que ces tentatives ne ressuscitent pas régulièrement.
    https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/vivre-l-anarchie-film-documentaire-214453

     

    Vive l'anarchie ...


    votre commentaire
  • « ... il savait par expérience que, quand on échoue, on devient une menace pour les autres  »

    « Le monde était si grand qu'il était assis. En lui, il y avait le vide plein d'échos d'une cathédrale »

    Clarice Lispector, Le bâtisseur de ruines, Canto, Violante do (trad.). Paris : Gallimard, "Du Monde entier", 1970.

    M. Macron nous propose, entre autres choses, une restauration architecturale interactive de Notre-Dame de France.

    Un concours international est en passe de s'ouvrir et tous les coups seront probablement permis pour restaurer-restituer-repenser la Flèche de Viollet-le-Duc.

    Peut-être aurons-nous un jour un chevet en plexiglas, une charpente en duralumin ou en lamellé-collé (comme dans les gymnases), ou en fibres de carbone, un roof-top, un toit végétalisé, un phare, un belvédère, un minaret, qui sait ?

    Comme l'écrit l'universitaire Claude-Rochet dans un autre billet, Notre-Dame n'est pas un terrain de jeu pour l'art contemporain.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-annonce-faite-au-parvis-notre-214442

     

    L'annonce faite à Macron ...


    votre commentaire
  • J'adôôôôre le samedi ...

    Je regarde les télés de marde que sont BFM ou C News et je me dis qu'il suffit d'un seul neurone en marche pour comprendre ce qui se passe.
    Nous avions les gilets jaunes ... bon c'était folklo ... des gueux qui faisaient kermesse ... puis il sont montés à Paris et ils ont fait une grande kermesse sur les champs commerciaux luxueux elyséens ...

    Nous avons toujours le gilet jaune gentil, il marche en chantant sans emmerder personne, nous avons le vilain gilet jaune radicalisé qui se mélange aux horribles black blocs ...
    Mais quels clichés.

    Un journaliste disait qu'au 1er mai 2017, les blacks blocs avaient fait beaucoup de mal mais combien étaient en prison ? combien avaient eu d'ennuis ?
    Mais la drogue ... la vente est interdite en France, je crois, or les dealers sont à tous les coins de rue, devant les écoles, quand ils ne sont pas dedans et on fait quelque chose contre eux ? NON !
    Hier, dans la foule jaune, il y avait un drapeau algérien ... c'est drôle cette population ne se mélange pas à nos colères, elle attend un tournant religieux ?

    Alors je blackbloque mais je ne deale pas ...

    Casser une vitrine de banque ou rendre addict un adolescent à vie, je sais faire la différence.
    J'ai encore mon bon neurone qui fonctionne.

    Macron me ferait presque pitié ... Bonne Messe au Touquet !

     

    Edito de Joie ...


    votre commentaire
  • Quand brûle un toit de cathédrale

    Par Théophraste R.

    J’ai glissé dans ce texte inspiré par les médias, quelques franches réflexions du petit peuple de la rue qui aime les poutres de chêne, mais pas au-delà du raisonnable. Saurez-vous les retrouver ?

     Spectacle de la désolation, immense tristesse, je m’en balec, les mots impuissants, consternation, le monde entier saisi d’effroi, sidération, font chier ils parlent plus que de ça, désarroi, douleur, triste réalité, je dors dans ma voiture, fureur des flammes, ce n’est jamais que de la pierre et du bois ça devrait passer après les éborgnés, la toiture livrée au brasier furieux. Horreur ! Cathédrale suppliciée. Un symbole détruit, Macron y est allé faire son cinéma, le cœur martyr de la Capitale prisonnier des flammes, spectacle d’épouvante, putain tout le monde est catho, maintenant, injustifiable malheur, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre, cruelle injustice, notre destin profond réduit en cendre, ma voisine fait les poubelles pour trouver à manger, sans le toit de Notre-Dame Paris n’est plus Paris, ce sont des ouvriers Gilets jaunes qui rebâtiront pas les costumés pleureurs, spiritualité, au-delà des croyances, peine incommensurable, on aurait dit un bûcher de l’Inquisition, union nationale, communion de toute une nation, et Dieu qui ne s’est pas sorti les doigts du cul pendant que la flèche tombait, âme, affliction, jour funeste.

    La France en deuil, je reprends deux fois des moules, Notre-Dame c’est notre histoire qui brûle ! Vos gueules, merde, j’entends plus les pauvres crier sous les matraques !

    Théophraste R.
    Auteur du pamphlet iconoclaste et mécréant (en cours d’écriture) : « Un toit de moins à Paris, aucune incidence sur le nombre de pauvres qui dorment dans la rue » et de l’article (à paraître) : « Le jour où Pinault et Arnaud ont dit à Gavroche : Tire-toi, j’ai déjà donné ».

    Note : Attention, Théo, tu joues avec le feu...

    legrandsoir.info
    Atermonde-sans-frontières

     Ils veulent bien reconstruire mais avec un salaire qui les fasse bien vivre pas survivre ...

    Il est revenu le temps des cathédrales ...

     


    votre commentaire
  • Je parle du temps, un bijou ...
    Pour ce qui est des gilets jaunes, je me demande ce qui pourrait les arrêter ...
    Bonne soirée !
    Mais notre règne arrivera
    Quand votre règne finira.
    Alors nous tisserons le linceul du vieux monde
    Car on entend déjà la révolte qui gronde !
    Aristide BRUANT (1851-1925)

    Un magnifique samedi ...

     


    votre commentaire
  • L’indécence est en marche

     

    par Jules Elysard 
     

     

    Le chaos management du Macron a mis le pays à feu et à sang.

     

    Tout se passe depuis cinq mois comme si une insurrection armée menaçait la classe dirigeante. Ses représentants n’hésitent plus à brailler que la République est en danger. Mais la seule « république » qui a chaud aux fesses, c’est « La République En Marche ».

     

    Les classes possédantes avaient imaginé avec bienveillance, il n’y a pas si longtemps, une commémoration de Mai 68. Après tout, Cohn-Bendit est devenu bien raisonnable avec l’âge. Des anarchistes comme ça, on en redemande pour les soirées mondaines et les plateaux télé. Mais là, la révolte des « gilets jaunes », ça faisait peur. C’était même pire que les « bonnets rouges ». On en venait à se souvenir d’une « commune de Paris » qui avait duré du 18 mars au 27mai 1871. Il n’y manquait que de vrais incendies comme ceux des Tuileries, de l'Hôtel de Ville et de la Cour des comptes.

     

    Les gilets jaunes avaient bien à leur actif la flambée de quelques « voitures de luxe » ou d’un « Fouquet’s ».Mais l’incendie de Notre-Dame, jusqu’à preuve du contraire, n’est qu’un déplorable accident.

     

    Bien sûr il se trouvera des adeptes de la pensée magique pour conclure d’emblée que le jugement de dieu a commencé. D’autres, plus facétieux, iront jusqu’à suggérer qu’il ne faut pas s’étonner que Jupiter enflamme Notre-Dame, tant il pète le feu. D’autres encore pourront se risquer jusqu’au complotisme... imaginer une police parallèle prenant à la lettre le mot d’ordre de saint Johnny Halliday.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-indecence-est-en-marche-214421

     

    Merci Macron pour la pauvre image de la France ...


    votre commentaire
  • Notre Dame : le diable est dans les détails

    par Michel Drouet

    Grâce à Dieu, comme aurait pu le dire un cardinal confronté à la justice des hommes, il n’y a pas eu de mort, et pourtant, l’impression qui se dégage, au-delà des fumées de l’incendie de Notre Dame de Paris, c’est une forme d’indécence, d’enflure dans les propos et surtout l’illumination divine de l’existence d’un patrimoine que l’Etat laisse pourrir lentement parce que la suppression de l’ISF est plus urgente que l’entretien de nos vielles pierres et qui ne mérite qu’un petit loto du patrimoine.

    Une impression également que toute vie doit cesser, que les urgences sociales n’en sont plus, que tout d’un coup on redécouvre le courage et l’abnégation des sapeurs-pompiers, qu’ils soient de Paris ou de province, qui veillent chaque jour sur nous, en mettant en scène une cérémonie à l’Elysée. Et pourtant ce sont les mêmes qui s’étaient illustrés il y a quelques semaines seulement dans l’incendie d’un immeuble dans le 16ème arrondissement qui avait fait dix morts, celui-là.

     

    J’ai tendance à penser que les déboires matériels ne sont rien à côté de la perte d’une vie mais on vient de m’asséner le contraire. La dimension religieuse n’y est pas pour rien, le contexte social et politique non plus, pas plus que la proximité des élections européennes qui nécessite de se rassembler autour d’un homme et de son projet, aussi contestés soient-il, et qui, tout en nuances, nous appelle à la grande réconciliation autour de sa personne et se créé sur les décombres, un destin national.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/notre-dame-le-diable-est-dans-les-214439

     

    Il allait nous promettre des miettes, elles ont brûlé dans l'incendie ...


    votre commentaire
  • C'est bien agréable, même si ça surprend un peu ...
    Soyez bénis mes Frères, les Cathos reprennent du poil de la bête lol
    Belle soirée.

    Quand la Bastille a été prise et détruite est-ce que ça a arrêté la révolte ?
    On ne voit pas pourquoi les Gilets Jaunes fermeraient boutique parce que Notre Dame a perdu son toit.

    Quand un mouvement tient entre Noël et le jour de l'An, qu'il tient en janvier, c'est qu'il y a des chances pour qu'au printemps il se passe des choses dans ce pays.
    François Ruffin

    Bon, il parait que nous sommes en juin ...


    votre commentaire
  • Notre Dame de Paris : les milliardaires font des dons avec votre argent !

    Par Taktak

     

    Les cendres encore fumantes de la cathédrale Notre Dame de Paris n’étaient pas éteintes que déjà les vautours capitalistes flairaient le bon coup. Le bon coup financier, le bon coup de pub’, le bon coup fiscal et le bon coup politique. C’est ainsi que les milliardaires et leurs multinationales avides d’échapper à l’impôt ont annoncé faire l’aumône de quelques miettes de leurs fortunes considérables amassées sur le dos des travailleurs. 10 millions pour Bouygues, 100 millions pour Pinault, 200 millions pour LVMH et la famille Lagardère… Total, Apple et Cie de suivre le mouvement. Un bon coup politique évident pour redorer l’image de ces multinationales dont les peuples ont bien compris combien elles leur coûtent !

     

     
    Et aussi une façon d’effacer l’image fumante de la cathédrale qui avait passé les siècles et qui est bien celle de l’échec d’un régime capitaliste lancé dans la fuite en avant du profit et incapable de maintenir le patrimoine malgré les formidables progrès techniques. Et on pourra noter que l’appel à une souscription lancée par Macron est bien un nouveau coup fumant de l’ex banquier locataire de l’Élysée qui entend bien faire payer la facture de la catastrophe aux travailleurs du pays et non pas à ses amis les riches. Oui la cathédrale devra être réparée, le patrimoine restauré et préservé. Mais il n’y a aucune raison que ce soient toujours les travailleurs qui payent.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41026

     

    Ces milliardaires qui ne croient qu'au fric ...  !

     

     


    votre commentaire
  • Un rapport pointe une « stratégie de la peur » des forces de l’ordre lors des manifs à Toulouse

    L’Observatoire des pratiques policières de Toulouse dénonce « un dispositif de l’ordre disproportionné et dangereux pour les libertés publiques ».

     L’Observatoire des pratiques policières (OPP) de Toulouse a présenté un rapport ce mercredi 17 avril dénonçant « un dispositif de l’ordre disproportionné et dangereux pour les libertés publiques », dès les manifestations sociales contre la loi El Khomri. Ce rapport, publié après deux ans d’observation de 47 manifestations toulousaines entre le 1er mai 2017 et le 23 mars 2019, pointe également une « escalade dans les armements » à partir de décembre 2018. S’appuyant sur différents observatoires à Nantes, Bordeaux et Montpellier, les auteurs ont observés, selon « La Croix », un « usage immodéré » des lanceurs de balles de défense (LBD), un « large usage » des grenades assourdissantes (GLI-F4) et grenades de désencerclement (GMD), ainsi qu’une « utilisation massive sans précédent à Toulouse » des gaz lacrymogènes, et ce pour le maintien de l’ordre dans les manifestations des « gilets jaunes ».
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41025

     

    C'est bien ce qui est prévu pour demain ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique