• Un terrorisme d’État à « visage humain »

    Par Patrick Mignard

     

    Seule la France, parmi toutes les nations, est capable de réaliser un tel exploit. Le terrorisme d’État à « visage humain », cet oxymore, a besoin de conditions très particulières pour prendre corps, se matérialiser. Seul, le pays qui se réclame des « Droits de l’Homme » peut créer ces conditions. Il est vrai que par le passé, la France a donné de nombreux exemples en la matière.

     

     Peut-on parler aujourd’hui, dans la France macronienne, de Terrorisme d’État à « visage humain » ? Au regard de la féroce répression qui frappe le mouvement social aujourd’hui, on est en droit de se poser la question. Le terrorisme est un acte politique qui a pour objectif d’imposer la terreur, la peur, auprès de partie, ou totalité, de la population afin d’atteindre directement ou indirectement un objectif : déstabilisation, empêcher une action, obtenir la satisfaction d’une revendication. Le terrorisme d’État est un acte politique commis par un État et qui a pour but de terroriser, inspirer la peur, à toute ou partie de la population qu’il contrôle, afin de la soumettre et de l’empêcher d’agir. La seule différence qu’il y a entre « terrorisme » et « terrorisme d’État » c’est que l’un n’est pas légal, alors que l’autre l’est. C’est que l’un n’émane d’aucune autorité officielle, alors que l’autre est tout à fait officiel. Si le « terrorisme » est hors la loi, le « terrorisme d’État » est-il compatible avec la légalité ?
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40483

     

    Leur démoncrassie ...


    votre commentaire
  • Les insectes menacés de disparition mondiale

    Par Claude-Marie Vadrot

    Deux chercheurs australiens publient une étude montrant que la proportion des espèces d’insectes en déclin rapide dépasse 41 %.

     Depuis quelques années, les automobilistes se réjouissent, car même après un long parcours sur les routes ils n’ont plus de traces d’insectes sur leur pare-brise. Depuis quelques années, les oiseaux ne trouvent plus rien à manger sur les calandres des motrices qui arrivent dans les gares parisiennes ou au bout de leurs voyages dans les terminus de province où ils faisaient de véritables festins. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en France et dans la plupart des pays du monde, les insectes volants se sont raréfiés ou ont disparu. Ce constat avait été fait en 2018 par des scientifiques français travaillant sous la direction de Vincent Bretagnolle. L’étude menée par deux chercheurs australiens – qui doit paraître au mois d’avril dans la revue Biological Conservation – est implacable et effarante. Francisco Sanchez-Bayo et Kris Wyckhuys, deux entomologistes reconnus des universités de Sydney et du Queensland, expliquent que la proportion des espèces d’insectes en déclin rapide dépasse 41 %. Ce chiffre est de deux à huit fois plus important que pour les vertébrés. Ils estiment qu’un tiers des espèces sont tout simplement menacées d’extinction. Conclusion des chercheurs : "Un tel événement ne peut pas être ignoré et devrait pousser à agir pour éviter un effondrement qui serait catastrophique pour de nombreux écosystèmes naturels."
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40484

     

    Nous scions la branche sur laquelle notre cul est posé ...


    votre commentaire
  • Portrait et destin des gilets jaunes

    Par Théophraste R.

     Les gilets jaunes (qui s’appellent tous Jojo) sont d’extrême gauche, d’extrême droite, récupérés par La France Insoumise, antisémites, anti-migrants, homophobes, misogynes, violents, fumeurs de clopes, manifestants sans autorisation, incendiaires, casseurs, liquidateurs de petits commerces, consommateurs de diésel, énergivores, complotistes, manipulés par les Russes et chiatiques. Les médias vous ont servi ce désastreux portrait, pas vrai ?

    Or, en vérité, les gilets jaunes sont intercepteurs de balles de flash-ball avec leurs yeux ou leurs mâchoires, bloqueurs de grenades avec leurs mains ou leurs pieds, réceptionnistes des matraques avec leur tête, leurs jambes, leurs épaules, leur dos, enfileurs de menottes, gros consommateurs de colliers serflex, amateurs de gaz qui pique aux yeux et aux poumons, peinturlureurs de pavés à l’hémoglobine, voyageurs sans billet dans des fourgons à gyrophare, dormeurs oisifs dans des cellules gratuites, futurs pensionnaires de Fleury-Mérogis où ils ne croiseront ni Benalla, ni les Balkany, ni Guéant. L’histoire mondiale retiendra cependant qu’ils ont affronté jusqu’à 90 000 policiers (dotés d’armes quasiment létales) pour dire la haine des pauvres envers un président-roitelet, ivre d’orgueil, trop petit pour son palais de l’Élysée d’où il commande qu’on le sauve en frappant, gazant, amputant, condamnant, emprisonnant.

    La question est de savoir si les policiers désormais armés de fusils d’assaut tireront sur les manifestants en croyant défendre la République ou bien s’ils mettront crosse en l’air pour ne plus servir un président devenu l’ennemi de son peuple.

    Théophraste R.
    Corédacteur du mémoire (à paraître) : « Condamnations des policiers de terrain après la chute de Macron »

    legrandsoir.info
    Altermonde-sans-frontières

     

    Il était une fois, les Gilets Jaunes ...


    votre commentaire
  • Nous souhaitons que le Sénat et l’Assemblée nationale inscrivent le principe de l’accord préalable du consommateur, dans les démarchages téléphoniques commerciaux. Plus de 92% des français sont exaspérés par ces pratiques quotidiennes.

    Nous précisons, si nécessaire, que le consommateur qui signe un contrat d’abonnement téléphonique, ne signe pas un contrat de démarchage commercial téléphonique, qui l’oblige à accepter d’être importuné dans sa vie quotidienne.

    Dans ce contexte, les associations nationales de consommateurs : le CNAFAL, l’ADEIC et l’ALLDC demandent aux parlementaires d’être cohérents et comprendre :

    • Que l’économie est au service de l’homme et non le contraire.

      • Que la sauvegarde de l’emploi de ces prospecteurs téléphoniques n’est pas un argument qui milite pour un pouvoir d’achat et une croissance maîtrisée en relation avec la problématique du changement climatique.

      • Que le Conseil Constitutionnel insiste sur le fait que la consultation généralisée de données peut être attentatoire au respect de la vie privée.

    • Que la réglementation actuelle, contraire au consentement express du consommateur, a montré depuis son application, de cuisants échecs l’obligeant à revoir sa copie.
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/stop-au-harcelement-telephonique-212668

     

    Il y en a marre ...


    2 commentaires
  • Le Macronisme échoue mais il faut dire le contraire, alors tous les ans, en février, le chômage chute historiquement en dessous des 9% avant que les chiffres ne soient corrigés en toute discrétion

    Les statistiques  utilisées par les journalistes sont celles de l’insee, elles ne sont pas corrigées des variations saisonnières pour décembre. Les vrais chiffres ne seront fournis par l’insee qu’en mai prochain.

    Selon ces chiffres provisoires non corrigés il y aurait 8,8% de chômeurs en décembre 2018.

    Chaque année c’est le même scénario, la même intox : je vous invite à relire ce que j’écrivais en février 2018

    Il y a un an déjà nous étions parait il tombé en dessous de 9%, La baisse pour le Monde était même la plus spectaculaire depuis 1975.

    Dans quelques semaines l’insee publiera les chiffres corrigés pour décembre 2018, ils seront de 9,1 ou 9,2% mais la presse n’en parlera pas

    Et pour la suite ? De mauvaises réformes donnant de mauvais résultats le chômage devrait cette fois-ci augmenter
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/et-bien-non-ils-mentent-le-chomage-212658

     

    J'adore ...

    Baisse du chômage ? fake news ...

     


    votre commentaire
  • Les français (une sacrée minorité quand même !!!) ont élu président de la république un freluquet quasi inconnu. En effet, deux ans avant son élection personne ne le connaissait.

    Dans cet article, je vais essayer de montrer qu’il est dangereux d’élire un inconnu à la plus haute fonction de l’état, surtout avec une constitution qui lui donne les pleins pouvoirs.

     

    Quelques petits signaux faibles auraient pu nous mettre la puce à l’oreille et nous inciter à plus de méfiance.

     

    Tout d’abord, sa vie personnelle, montre que ce type n’est pas tout à fait dans la norme. Pourtant cet élément aurait pu alerter sur l’anormalité du personnage. Certains lecteurs seront outrés par ce point de vue, mais demandez-vous depuis combien de temps la France n’a pas eu un président de la république aussi violent et mortifère.

     

    Le bilan de la mini-révolution de 1968 est de très loin inférieur au bilan dramatique de la révolte des gilets jaunes. Pour les plus jeunes qui l’ignoreraient, c’est grâce au préfet de Paris de l’époque, Maurice Grimaud (paix à son âme), que la police n’a pas tiré sur les manifestants. Notre ami Daniel Cohn-Bendit lui doit une fière chandelle, lui qui aujourd’hui soutient le régime brutal de son ami Macron.

    Pour retrouver une république qui tire sur ses citoyens comme le fait la police aujourd’hui, il faut remonter à la troisième république, et à Adolphe Thiers.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/macron-un-inconnu-dangereux-pour-212605

     

    Macron, un inconnu dangereux pour la France ?


    votre commentaire
  • Des Gilets jaunes à la rencontre de la population, par Manon Le Bretton

    Par Pierrick Tillet

     Parmi les actes décisifs que devraient accomplir les Gilets jaunes, il y a la rencontre avec la population. Population qui soutient très majoritairement le mouvement, mais dont il importe désormais qu’elle le rejoigne. Voici le court récit par Manon Le Bretton d’une rencontre poignante entre Gilets jaunes et habitants d’un quartier de Castelnaudary.

    Incroyables échanges aujourd’hui avec des habitants du quartier des Fontanilles à Castelnaudary, dont certains écœurés de tout. Face aux Gilets jaunes venus soutenir les petits commerces, ils commencent par nous lancer à la figure le mépris dont ils sont l’objet, et leurs préjugés sur les GJ aussi. La discussion est d’abord très vive, les regards assombris par l’amertume. Mais peu à peu la colère retombe dans une profonde inquiétude. On est, au fond, tous dans la même galère. On a tous peur pour l’avenir de nos gamins. Le chômage n’épargne plus ceux qu’ on croyait nantis… Hier, réunion des GJ volontaires qui organisent la grande Assemblée des GJ du bassin lauragais, réinventant les méthodes d’éducation populaire pour raccrocher les dégoûtés. Et le défi incroyable d’organiser à 30 qui se découvrent une assemblée de 200 personnes, où chacun pourrait devenir acteur…

    Ce qui se passe là est poignant. J’ai l’impression de toucher chaque jour, avec les Gilets Jaunes, à la quintessence de la politique. Celle qui ne vous raconte pas d’histoires et qu’ on se prend en pleine figure. Mais la seule qui pourrait, pour de vrai, changer le monde.

    yetiblog.org
    Altermonde-sans-frontières

     

    L'Union vraie fait la force ...


    votre commentaire
  • « Ça va péter ! »

    Voici des années que nos dîners – en ville, en famille, à la campagne – s’achevaient par cette promesse répétée : « Ça va péter ! » Et, c’est vrai, le remue-ménage que nous vivons aurait pu avoir lieu il y a cinq ans ou dans cinq ans. On l’attendait ailleurs, sur le front des banlieues, à la rigueur dans des affrontements avec l’islamisme intégriste. Après avoir été retardé par de bons papas-gâteaux jonglant avec les milliards qu’ils n’avaient pas et nous serinant que nous pouvions dormir tranquilles, le mouvement a été provoqué par des premiers de cordée pressés et malhabiles, convaincus que le calme de la France « périphérique » était une soumission.

    Pour indispensable qu’il soit, car toute autre solution aurait été un saut dans l’inconnu, le « grand débat » ne sera probablement qu’un cautère sur une jambe de bois. On a de toute façon déjà prévenu les citoyens qui voudraient y participer qu’il faudra rester raisonnable, concret et presque technique. Rien pour le moment sur l’identification des processus de délitement et la restauration de valeurs structurantes. Rien sur un effort de fond qui rendrait furieux – mais tant pis – les « people » pétitionnistes et les groupes de pression dépositaires du « bien ». Rien sur une volonté de s’attaquer aux couches encalaminées de nos renoncements. Et si jamais il venait à l’esprit des contributeurs d’aborder ces sujets, on les laissera aller dans tous les sens et vers tous les excès, ce qui donnera une bonne raison de ne pas tenir compte de leur avis. Encore une occasion manquée.
    https://www.causeur.fr/grand-debat-questions-sujets-solution-158962

    "Ca va péter" et ça ne sera pas avec la "gentillesse" des gilets jaunes ...

     

    Le grand débat ou comment se "débat-rasser" des gilets jaunes ...

     


    votre commentaire
  • Le Conseil d’État suspend l’arrêté scélérat sur la chasse aux oies

    Le conseil d’État, pour la douzième fois, vient de suspendre, à l’initiative de la LPO et de One Voice, l’arrêté scélérat par lequel l’ex-écologiste, ministre de la Transition Écologique, autorisait, sur ordre du monarque, la chasse aux oies durant tout le mois de février.

     
    Le monarque ne refuse rien à ses amis les chasseurs. Ces personnages publics qui invoquent volontiers « la loi et l’ordre » contre leurs opposants, violent le Droit avec arrogance et morgue pour satisfaire leurs copains. Le chef de l’État savait parfaitement que la chasse aux oies après le 31 janvier est illégale parce que contraire à l’article 7 de la Directive européenne relative à la conservation des oiseaux, ce qu’a déjà jugé le conseil d’État à onze reprises. Mais que vaut le Droit pour ces personnages qui s’imaginent tellement au-dessus des autres hommes ? Tout meurt en ce pays : La fonction publique, les garanties sociales, la liberté de manifester, la faune, l’éthique républicaine. La répression du pouvoir a tué une vieille dame à Marseille, victime collatérale d’un tir de grenade alors qu’elle fermait sa fenêtre, a crevé une vingtaine d’yeux et arraché quatre mains, fait 1 900 blessés. Qu’est-ce qui est le plus grave, le plus méprisable : casser un mobilier ou casser une vie, fut-elle celle d’un oiseau sauvage ?

    Aujourd’hui, une fois de plus, c’est la crédibilité et l’honneur des politiciens qui tombent sous les coups des chasseurs. L’arrêté scélérat avait été pris la veille de la prolongation de la chasse pour tenter d’échapper à la censure du juge administratif. Leur piteuse manœuvre a échoué. Merci à la LPO et l’association One Voice. Qu’ils sont minables ces dirigeants qui insultent le peuple en le confondant avec des chasseurs !

    ecologie-radicale.org
    Altermonde-sans-frontières

     

    Etat scélérat ...

     


    votre commentaire
  • L’affaire Benalla va-t-elle devenir le Rainbow Warrior du quinquennat Macron ?
    En 1985, le premier septennat de François Mitterrand est éclaboussé par une grande pantalonnade donnée par la DGSE, selon certains pour tenter de faire chuter le président. L’apparition d’espions semble inéluctable dans la saison 4 de l’affaire Benalla. Si cela, se révélait le cas, de nombreux grands de ce monde, dont Mohamed Ben Salmane risquent de s’agacer….
    Dans le puzzle que constitue l’affaire Benalla des pièces manquent. Ceci est mis en évidence par trois incohérences : le rôle de Chokri Wakrim, l’accusation de trahison de la société Velours à l’encontre de la société Mars et l’apparente absence de motivations légales de la tentative de perquisition à la rédaction de Médiapart.
    https://www.agoravox.fr/actualites/article/l-affaire-benalla-va-t-elle-212523

    Ah ! qu'elle est jolie la nouvelle politique à la Macron ...

     

    Le protégé de Maman et de Freluquet ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique