• Des drapeaux maghrébins hissés sur le toit d’une église

    À Albi, un prêtre a porté plainte contre un groupe d’individus qui a accroché les emblèmes de l’Algérie, de la Tunisie et du Maroc.
    Par

    C’est «un acte de défiance» que l’Église «prend très au sérieux». Ce dimanche après-midi, trois drapeaux, algérien, marocain et tunisien, ont été brièvement hissés sur le toit de l’église Saint-Jean-Baptiste, à Albi, dans le Tarn.

    Le temps que la police, alertée par un riverain, arrive sur place, les drapeaux, comme la bande de jeunes qui les avaient déployés, avaient disparu. Une photo, qui circule depuis lundi matin sur les réseaux sociaux, montre une dizaine d’individus devant l’église, dont trois, grimpés sur la toiture, accrochant les drapeaux. «Manifestement, les jeunes sont montés juste le temps de se faire prendre en photo pour faire le “buzz”», indique le curé de la paroisse, qui vient de porter plainte.
    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/des-drapeaux-maghrebins-hisses-sur-le-toit-d-une-eglise-20200210

     

    C'est vrai ça, comme si nous étions encore Français ...

     


    votre commentaire
  • J'ai sorti mon chien quand même lol
    Certains arbres, genre prunus, sont tout en fleurs !
    Belle soirée !
    En politique le choix est rarement entre le bien et le mal,
    mais entre le pire et le moindre mal.
    Nicolas Machiavel-Macron

    Le vent n'a pratiquement pas molli aujourd'hui ....

     


    votre commentaire
  • Un ancien opérateur de drone américain dénonce les atrocités qu'il dit avoir été contraint de commettre pendant son séjour dans les forces armées et déclare que l'armée américaine est «pire que les nazis».

    Brandon Bryant a été enrôlé dans l'US Air Force pendant six ans. Pendant son séjour dans l'armée, il a utilisé des drones Predator, tirant à distance des missiles sur des cibles situées à plus de 7 000 miles de la petite pièce contenant son espace de travail près de Las Vegas, Nevada.

    M. Bryant dit qu'il a atteint son point de rupture avec l'armée américaine après avoir tué un enfant en Afghanistan que ses supérieurs lui ont dit être "un chien". M. Bryant se souvient du moment : après avoir tiré un missile Hellfire sur un bâtiment contenant sa cible, il a vu un enfant sortir du bâtiment au moment où le missile frappe. Quand il a alerté ses supérieurs de la situation après avoir visionné la cassette, on lui a dit "c'était un chien de merde, laisse tomber".

    À la suite de cet incident, M. Bryant a quitté l'armée et a commencé à dénoncer le programme des drones.

    Je suppose que nous ne faisons pas mieux ?

     

    Ca c'est l'Amérique ...


    votre commentaire
  • La chose a été comprise assez rapidement : si les pensions baissent alors qu'elles ne sont déjà pas mirobolantes, c'est bien pour nous obliger à les compléter. Et comment les compléter ? Et bien, par des placements dans des fonds de pensions, des assurances vie, des actions, etc... Bref ! Placer notre argent sur des comptes à risque tout en versant nos dividendes aux actionnaires.

    Cependant, la vérité de ce projet de société est-elle honorée totalement ? Macron nous a habitué aux coups les plus vils et ce « projet de société » ne serait qu’un tour de passe-passe de banquier. Non, ça ne pouvait être que cela. Macron a démontré depuis longtemps qu’il était à l’avant garde du combat néolibéral et il ne saurait s’engager dans une bataille aussi dure pour des histoires de comptabilité.

    Alors, demandons-nous comment ces différents paramètres ( système à point et capitalisation) peuvent agir sur la société. Et bien, cela oblige les gens à surveiller la valeur du point qui baissera régulièrement, la progression de leur pécule et l’évolution du cours de la bourse. Quel changement avec le système actuel qui est un système par répartition qui n’a rien à voir avec cette réforme parce qu’il s’appuie sur la solidarité intergénérationnelle : les actifs s’occupent de leur retraités et les jeunes s’occupent de leurs vieux, comme ça s’est toujours fait dans toutes les sociétés du monde à travers le temps. Ce qui veut dire que la solidarité intergénérationnelle est remplacée par un l’individualisme calculateur.

    Cette fois, se dessine un projet de société : remplacer une société basée sur la solidarité par une société basée sur l'individualisme. Individualisme au sein d'un système économique qui nous force à la compétition, à la concurrence et au "toujours plus que l'autre".
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/reforme-des-retraites-ou-projet-de-221359

     

    Société voulue par Macron ? le peuple peut crever ...

     

     


    votre commentaire
  • À force d’aviver notre attente, Emmanuel Macron ne pourra plus se permettre de nous diffuser un message – plus salmigondis vertueux pour n’effaroucher personne qu’énergie déterminée pour faire face aux dangers qui menacent la France et les citoyens dans leur quotidienneté et leur vivre ensemble.

    Islam, islamisme, radicalisation et terrorisme : un cycle infernal ?

    Des voyous et des délinquants se refaisant une virginité en prison et, sous l’influence salafiste, prêts à perpétrer le pire.

    Des cités où le séparatisme est poussé à son comble, avec une contrainte maximale sur les jeunes filles et les femmes obligatoirement voilées, et le trafic de stupéfiants comme moyen d’existence.

    La pression constante exercée par un islam conquérant et développant à l’air libre, dans un climat pourtant républicain, intolérance, intimidation et menaces de mort.
    Philippe Bilger

    https://www.bvoltaire.fr/le-discours-de-macron-sur-lislam-que-de-temps-perdu/

    C'est ça la France que vous voulez pour demain ?

     

    Un navire sans capitaine qui fait eau de toutes parts ...


    votre commentaire
  • Je n'avais pas pu promener Bidule et le vent lui faisait peur.
    Ce matin, au réveil, le résultat était dans la cuisine ...
    Je ne dis rien, je ramasse, pas de sa faute.
    Je prends mon café, j'en renverse la moitié sur la table ...
    Y a des jours où on ne devrait pas se lever lol
    Belle journée !
    La France se meurt, la France est morte.
    Nos élites politiques, économiques, administratives, médiatiques, intellectuelles, artistiques crachent sur sa tombe
    et piétinent son cadavre fumant.
    Elles en tirent gratification sociale et financière.
    Toutes observent, goguenardes et faussement affectées, la France qu’on abat ;
    et écrivent d’un air las et dédaigneux, « les dernières pages de l’Histoire de France.
    Zemmour
    Ce soir sur Cnews il débat avec Lili Marlène Schiappa à 19 h 30
    Ca promet ...

    Se lever du pied gauche ...


    votre commentaire
  • George Orwell était écrivain, penseur, mais aussi praticien du langage. Dans son roman «1984», il invente la «novlangue», un langage dont le but est l’anéantissement de la pensée, la destruction de l'individu devenu anonyme, l'asservissement du peuple.

    Radicalisé ...

    Se dit d’un gentil musulman devenu mystérieusement un méchant djihadiste ;
    curieusement les bouddhistes ou les catholiques ne semblent pas sujets à ce mal étrange.

    Novlangue ...

     


    votre commentaire
  • La légalisation de la vente de la drogue dans des officines, comme pour le vin ou les médicaments, c'est-à-dire plus ou moins encadrée, est refusée par nos gouvernements, non pas pour les pieuses raisons données dans l'article qui suit, mais parce qu'elle détruirait tous les circuits souterrains qui font vivre les "cités de non droit", ces fameux circuits parallèles et que la révolte des "gilets jaunes" à côté , ce serait une révolte d'enfants de choeur ...

    L'état à peur alors ils jette des graines, comme aux poulets, pour le Français lambda ce sont des aides a minima, pour le francais, pas tout à fait français de coeur, c'est la drogue à vendre de plus en plus librement. En croque-t-l ?

    https://www.lejdd.fr/Societe/legalisation-du-cannabis-pourquoi-ca-coince-en-france-3905645

     

    Mensonges ...


    votre commentaire
  • Je crois que remontent les vieilles angoisses de la Commune.
    Aurait-on peur du peuple ? Anne hidalgo n'a aucune légitimité ! Elle fait 5 milliards de déficit, emmerde 10 millions d'usagers de Paris et veut couper la moitié du périphérique pour y planter ses choux. Cinq milliards, il faut le faire quand même ! Elle a 400 conseillers qui coûtent une fortune et sont payés par l'argent du contribuable. C'est comme ça qu'on fait 5 milliards de déficit. Je crains qu'elle ne repasse alors même qu'avec un vote au suffrage universel direct, elle obtiendrait à peine 8 % des voix ! Je dis non ! Pour s'installer sur le fauteuil de maire, il faut totaliser 50 % des suffrages plus une voix, pas 8 %.

    Les “gilets jaunes” ne sont ni des clochards ni des immigrés. Ce sont des gars qui bossent, qui paient des impôts et qui n'y arrivent plus.

    Avez-vous été choqué lorsqu'en 2008 le gouvernement français a fait fi du “non” au référendum de 2005 pour le traité constitutionnel européen ?
    Un référendum est le sommet de la démocratie : on interroge le peuple et il décide. En 2005, le peuple français dit “non” à l'Europe ! Et malgré tout, nos gouvernants ont décidé que nous avions répondu “oui”. À partir de là, vivons-nous dans une démocratie ? La réponse est non ! Nous vivons dans une dictature, un peu masquée, où chacun essaie de garder son petit c** bien au chaud.
    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/en-couverture-jean-marie-bigard-vivons-nous-dans-une-democratie-la-reponse-est-non-115823

     

    Nous ne sommes plus en démocratie ...


    votre commentaire
  • George Orwell était écrivain, penseur, mais aussi praticien du langage. Dans son roman «1984», il invente la «novlangue», un langage dont le but est l’anéantissement de la pensée, la destruction de l'individu devenu anonyme, l'asservissement du peuple.

    Projet ...

    Expression publicitaire désignant l’encouragement à de futures dépenses par l’endettement (ex. : « Nous finançons vos projets »).

    Et en cette période pré-électorale des municipales le projet coûteux fleurit, comme un printemps précoce.

     

    Grivaux : Central park à la place d'une gare ...

    Novlangue ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique