• Enquête pour "injures publiques" : vague de soutien à Eric Zemmour

     

    Une pétition a été lancée en soutien au journaliste Eric Zemmour. Il est visé par une enquête pour injures publiques et provocation à la haine raciale après des propos tenus à la Convention de la droite en septembre 2019. 

    Ce hashtag était en tête sur le réseau social Twitter dans la nuit de jeudi à vendredi 3 juillet :#JESOUTIENSZEMMOUR. Nombreux sont les internautes à soutenir Eric Zemmour, jugé le 1er juillet pour "injures publiques" et "provocation à la haine raciale". Le parquet a donc requis 10 000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement. Le chroniqueur de Face à l'info sur Cnews avait tenu un discours lors de la Convention de la droite en septembre dernier sur l'immigration et l'islam. Le journaliste s'insurgeait  par exemple contre l’« islamisation de la rue », décrivant le voile et la djellaba comme « les uniformes d’une armée d’occupation ».
    https://www.valeursactuelles.com/societe/enquete-pour-injures-publiques-vague-de-soutien-eric-zemmour-121321

     

    Je suis dans la vague ...

     


    votre commentaire
  • Ma fenêtre est pleine de jolies couleurs du jardin ...
    Je suis détendue ...
    La vie est belle dans mon petit paradis ...
    Pas de pomme, pas de serpent, Adam a fui lol
    Belle soirée !
    Le populisme actuel, contrairement à celui qui a porté Adolf Hitler au pouvoir dans les années 30, ne défend pas la race mais la culture occidentale. A l’inverse, parce qu’on ne peut plus être ouvertement raciste, si l’on veut dénigrer des Maghrébins, ce sera sous couvert de rejeter, non pas une race,
    mais une culture incompatible avec la «nôtre». 
      
    Raphaël Liogier,

    Le soleil est du soir ...

     


    votre commentaire
  • Attaques au couteau, tensions ethniques, femmes bannies des terrasses… L’insécurité en roue libre à Bordeaux

    En hausse constante dans la capitale girondine, l’insécurité se manifeste par une série d’agressions ces derniers jours, du fait de mineurs isolés, de sans-abris et d’immigrés. L’inquiétude monte alors que le nouveau pouvoir écologiste, jugé laxiste en la matière, s’apprête à régner.

    Début de soirée orageuse à Bordeaux, ce samedi 27 juin. Patientant après son tramway, un jeune homme de 29 ans se voit proposer du cannabis par deux SDF. Mal lui a pris de refuser si gracieuse offrande. Il finira roué de coups à l’aide de planches et même mordu, avant d’être évacué, dans un état second, au CHU de la ville. Alors que la météo se fait plus menaçante, les esprits s’échauffent encore, plus tard dans la soirée, quai des Salinières. Le patron d’un bar est pris à partie à coups de barres de fer, mais ne se démet pas. Malgré ses plaies béantes, il poursuit les assaillants à travers la rue, une dizaine de membres de la communauté bulgare, qui finissent par saccager sa voiture avant de prendre la fuite. Le secteur avait été le théâtre de bagarres entre Albanais, au milieu des touristes, l’été dernier. Non loin de là, au petit matin, sur le fameux miroir d’eau, un sans-abri est pris à partie par des mineurs, qui, taser en main, l’électrisent et lui volent son téléphone portable. Là encore, la victime réplique et blesse grièvement un de ses jeunes agresseurs, qui sera admis à l’hôpital. Nous sommes le 28 juin, jour d’élection historique à Bordeaux. Aucun des candidats ne fera mention de ces événements. Peu de crédit avait été, de toute manière, accordé à la multiplication de ces faits divers, dans une campagne centrée, à gauche comme à droite, sur l’écologie.
    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/attaques-au-couteau-tensions-ethniques-femmes-bannies-des-terrasses-linsecurite-en-roue-libre-bordeaux-121177

    Les attaques au couteau, devenues banales

     

    Mais c'est partout en France ... et en Europe ...


    votre commentaire
  • Depuis plusieurs jours, le petit monde politico-médiatique s’excite au sujet de la “vague verte”. EELV et consorts ont raflé les plus grandes villes du pays : Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux, Strasbourg... Mais le parti victorieux de ces municipales est d'abord celui de la majorité silencieuse : l'abstention...

    Dimanche dernier, le taux d’abstention, enregistré à l'issue du second tour des municipales, approchait dangereusement les 60%. Du jamais vu pour l'élection des élus préférés des Français. De quoi interroger sur la légitimité de notre démocratie. Les scores de participation sont calamiteux. Dans certaines grandes villes, des maires élus ne recueillent même pas les voix de 10% des inscrits. C'est le cas à Mulhouse, où le maire sortant Michèle Lutz a été réélu avec les voix de seulement 9,67% des inscrits. À Lorient, Fabrice Loher est élu avec 12,55% des suffrages exprimés. Dans ces nombreux cas, la question de la légitimité se pose.
    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/municipales-la-vague-verte-submergee-par-le-tsunami-abstentionniste-121192

    La victoire des Verts ou la grande illusion
    Aussi immigrationnistes que les islamos-bobos-socialos ...

     

    Le premier parti de France : les abstentionnistes ...


    votre commentaire
  • Lourd et gris, on peut sortir en t-shirt
    mais tous ça n'est pas gai !
    Grosses courses dans notre magasin Bio ...
    Tranquillité, pas de musique, accueil ... le pied.
    Bonne soirée !
    J'entends ça toute la journée :
    « M'sieur, je peux pas être raciste, je suis noire ! »,
    « Je peux pas être raciste, je suis arabe ! ».
    À part ça, ils se foutent tous de la gueule des Asiatiques, des Chrétiens, des Roms… Mais ils sont persuadés qu'ils sont vaccinés contre le racisme par leur couleur de peau et que c'est un mal qui n'arrive qu'aux autres.

    Alice Zeniter

    Tout est dit !

    Le temps ne fut pas vraiment terrible ...


    2 commentaires
  • Quand Macron ouvre la voie à Le Pen ?

    Jérôme Sainte-Marie a probablement vu juste en soutenant que « la cristallisation du bloc populaire peut aboutir à la défaite de Macron », dans le FigaroVox. Si en 2017, c’était l’opposition à Marine Le Pen qui avait prédominé, on peut aujourd’hui se demander si le moteur de l’opposition à Macron ne sera finalement pas plus fort que celui de l’opposition à la famille Le Pen. Cinq longues années de cette présidence arrogante au service de l’oligarchie, entourée d’une bien piètre équipe a probablement fracassé le plafond de verre qui existait jusqu’en 2017. C’était bien ce plafond de verre qui avait expliqué l’écart colossal du second tour, où Macron avait réuni près de deux fois plus de voix que Le Pen, malgré une explosion des votes blancs et de l’abstention, et alors qu’il était un piètre candidat, sortant qui plus est.

    Car Macron cumule le pire du fond et de la forme depuis 2014. Sur le fond, il ne propose qu’une accélération des réformes qui servent l’agenda de l’oligarchie, au nom de la compétitivité et d’une globalisation de plus en plus honnie. Son bilan désastreux risque de peser lourd dans la balance en 2022, alors qu’en 2017, singeant le Sarkozy de 2007, il avait réussi à bien s’exonérer du bilan du précédent mandat. Pire cette présidence ajoute une forme particulièrement détestable et révoltante, pour ne pas dire plus, un mélange d’arrogance, de mépris et de légèreté inédit sous la Cinquième République. Et pour couronner le tout, comme le notait Piketty, il évite le questionnement légitime en démocratie par des journalistes, mettant en scène ses longs monologues et son refus du débat et de l’écoute.

    Le degré de rejet de cette présidence est probablement sous-estimé, même s’il affleure dans les sondages qui révèlent que pour plus de 80% des Français, leur situation s’est détériorée sous cette présidence…
    https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/quand-macron-ouvre-la-voie-a-le-225488

     

    Deux ans ? encore deux ans ?


    votre commentaire
  • Et pendant ce temps, l’islamisme fait son lit politique dans une France hystérique…

    On aurait tort de se rassurer par la déconfiture des représentants LREM aux municipales, rejet naturel de ces progressistes déracinés qui profite à des mouvements écolo-progressistes ennemis déclarés de la nation française, également connectés à des mouvements étrangers subversifs. Ce serait un mauvais calcul, par manque d’intérêt ou de courage, de se laisser pétrifier par le matraquage politico-médiatique qui fait diversion de ce problème d’urgence nationale en amplifiant un mouvement racialiste et raciste exogène, lequel ne devrait, au fond, relever que du maintien de l’ordre contre des casseurs et des pillards de rue.

    Or, pendant ce temps, que fait la majorité silencieuse qui désapprouve profondément sans rien dire ni faire, contribuant aux causes de conséquences qu’elle déplore ? Elle est prise en tenaille entre deux courants invasifs, écologistes incompétents et séparatistes musulmans. Une alternative politique doit émerger au plus vite pour contrecarrer leurs ambitions et rétablir l’ordre républicain. Face à l’atonie des partis classiques obsédés par la reconquête de leurs territoires perdus, l’initiative de la revue Front Populaire autour de Michel Onfray pourrait en être le creuset.
    https://www.bvoltaire.fr/et-pendant-ce-temps-lislamisme-fait-son-lit-politique-dans-une-france-hysterique/

     

    La charia pour demain ?


    votre commentaire
  • Demain ce sont les grandes vacances ...
    Ca ne veut plus rien dire pour moi ...
    Si deux mois tranquilles !
    Bonne soirée !
    Les pastèques entamées laissent voir leur pulpe rose
    sur laquelle bruine un petit jet d'eau mince comme un cheveu.

    Théophile Gautier
    Paraphrasons : les écolos entamés laissent voir leur socialisme dangereux !!!

    Il n'a fait beau ... on tourne la page de Juin ...

     


    votre commentaire
  • La dégradation des statues symbolise la dégradation du statut de la France...

     

    Les destructeurs de statues détestent les Français, ils détestent les blancs, ils veulent mettre à bas toute fierté française, dénonce notre chroniqueur Gilles-William Goldnadel.

    Le mal court. Il s'étend frénétiquement. Des ligues noires racistes qui se disent africaines. Des tribus antisémites de Côte-d'Ivoire ou de Côte-d'Or façon Séba ou qui sait Fofana. Des individus que l'école gratuite et ouverte à tous n'aura pas rendu moins illettrés par la disgrâce de leur maîtres décérébrés,  détruisent, souillent ou  salissent les statues des grands hommes ou des grands militaires.

    Tout est bon car tous sont mauvais : Napoléon ou Faidherbe ou Colbert ou Bugeaud. L'autre jour, quelques abrutis s'en sont pris à Jacques Coeur. Peu importe que le bourgeois de Bourges n'ait pas connu le colonialisme. Il importe qu'il fût viscéralement français par son nom et blanc par sa peau. La barbarie à visage urbain se déchaîne de manière frénétique et ses idiots utiles applaudissent à demain.

    Comme Jean-Marc Ayrault (c'est qui ???) le mal nommé qui collabore avec les ennemis de la France honnie en voulant cacher Colbert dans un grenier. Consolons-nous en pensant qu'il ne sera jamais autant malfaisant que lorsqu'il prétendait diriger le gouvernement.
    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/goldnadel-la-degradation-des-statues-symbolise-la-degradation-du-statut-de-la-france-121143

     

    J'aime la France et les Français qui l'aiment ...

     


    votre commentaire
  • Vague verte aux municipales : la charge d’Éric Zemmour contre les “bobos”

    Au lendemain de plusieurs grandes victoires vertes dans les métropoles, l’éditorialiste s’est inquiété de la politique menée par les écologistes et a fustigé leur électorat : les “bobos”. 

    Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Poitiers, Grenoble… La « vague verte » annoncée a bien frappé la France lors des élections municipales. En s’imposant dans de nombreuses grandes et moyennes villes, les écologistes font émerger une nouvelle force qui compte dans le paysage politique. Dans Face à l’info, lundi 29 juin, Éric Zemmour s’est inquiété de la politique menée par cette nouvelle gauche, basée, selon lui, sur l’immigration, le féminisme et le laxisme. L’éditorialiste ne s’est également pas fait prier pour conspuer l’électorat écologiste qu’il nomme les « bobos ».
    https://www.valeursactuelles.com/societe/video-vague-verte-aux-municipales-la-charge-deric-zemmour-contre-les-bobos-121164

    Les « bobos » pensent « que l’immigration c’est les livreurs Deliveroo »

    Ces bobos qui mènent la France au désespoir ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique