• Quand il ne reste plus que l'élégance ...

    Ce qui nous reste, c’est de sombrer avec élégance » : Michel Onfray dresse un portrait désespéré de la société contemporaine

    A l’occasion de la parution d’un nouvel essai, « L’art d’être français », le très prolixe philosophe Michel Onfray a dressé, pour Le Figaro, un portrait amer de la déclinante civilisation française..

    Nous sommes sur le Titanic. Si personne ne peut en empêcher le naufrage, charge aux passagers et à l’équipage de sauver sa vie ou de mourir avec distinction – et pendant que les musiciens jouent, en tout cas selon James Cameron, « Plus près de toi mon Dieu ». C’est, en substance, ce qu’il faudrait retenir de l’entretien accordé au Figaro, vendredi 18 juin, par le philosophe Michel Onfray. A l’occasion de la parution d’un nouvel essai intitulé « L’art d’être français », ce dernier s’est essayé à dresser le portrait de la civilisation française, telle qu’elle fut et telle qu’elle devient. Un exercice durant lequel le penseur athée et anticlérical fait une déclaration d’amour à la civilisation chrétienne, qu’il estime en voie de disparition. « Je suis un fils de cette vieille civilisation plus proche du pot-au-feu que de la viande cellulaire clonée vers laquelle nous cheminons à grand pas », confesse ce bouffeur de curé patenté, qui estime que la civilisation du sacré (et d'Imam j'espère !!!), c’est-à-dire chrétienne, est en train de disparaître au profit de la « civilisation post-humaniste ». De là, Michel Onfray développe son point de vue : « Ce qui nous reste dans ces cas-là, c’est de sombrer avec élégance ».
    https://www.valeursactuelles.com/societe/ce-qui-nous-reste-cest-de-sombrer-avec-elegance-michel-onfray-dresse-un-portrait-desespere-de-la-societe-contemporaine/
     

    Quand il ne reste plus que l'élégance ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :