• Quand nous avons eu vraiment compris, il était trop tard ...

    Il fut un temps où les peuples des nations riches du monde considéraient la pauvreté comme une «condition naturelle» pour ceux qui vivaient dans les nations pauvres du monde. …

    Aujourd'hui, nous avons été largement dépouillés de cette pseudo-innocence. Nous savons que les pauvres sont si pauvres parce que les riches sont si riches, que les causes de la pauvreté peuvent être attribuées à des décisions délibérées et à des politiques économiques et politiques délibérées conçues pour profiter aux riches et aux puissants.

    Nous savons que la pauvreté et le chômage ne sont pas seulement des accidents de l’histoire, mais des éléments délibérés, voire indispensables, du capitalisme en tant que système économique.
    Allan Boesak

     

    Quand nous avons vraiment compris, il était trop tard ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :