• Qui es-tu ?

    Qui es-tu ?


    Qui es-tu pour faire ainsi flancher ma chair,
    quel fil s’est dénoué d’histoires antérieures,
    renoué dans tes doigts doux
    et tes mots séducteurs ?

    Il y a cette nuit un ciel d’église,
    ne manquent que les anges.

    Le jour peut bien attendre demain,
    viens à moi.
    Ne lâche pas ma main, je me perds
    (blog "écrire-peut-être")


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :