• Il n'a pas plu.
    Le soleil a été mou ...
    Vivement le printemps ...
    Bonne soirée !
    Il a été déclaré conforme à l’essence même de la liberté que les uns étaient libres d’utiliser les autres,
    et les autres libres de se laisser utiliser par les uns comme moyens.
    Cette magnifique rencontre de deux libertés a pour nom salariat.
    Frédéric Lordon

    Il fait froid ...


    votre commentaire
  • Saisir l'instant ...


    Saisir l’instant. S’y réfugier.
        Et s’en repaître. En rêver.
        À cette épave s’accrocher.
        Le mettre à l’éternel présent.

        Saisir l’instant.
        Saisir l’instant. Construire un monde.
        Se répéter que lui seul compte
        Et que le reste est complément.
        S’en nourrir inlassablement.

        Saisir l’instant.
        Esther GRANEK


    votre commentaire
  • Bos chants ...


    Chacun va
        Chantant sa différence
        Et voulant la garder,

        chacun ayant besoin
        D'entendre d'autres chants
        Pour être sûr du sien.
        Guillevic


    votre commentaire
  • La lune ...


    Quand se montre la lune
    les carillons se perdent
    et paraissent des sentiers
    impénétrables.

    Quand se montre la lune
    la mer couvre la terre
    et notre coeur se sent
    une île dans l’infini.

    La lune est plus lointaine
    que le soleil et les étoiles.
    Elle est parfum, souvenir,
    bulle d’azur éteint.
    Federico Garcia Lorca


    votre commentaire
  • Makoko, un bidonville flottant au Nigeria
    par Kaushik

    Le bidonville de Makoko est situé sur un lagon au bord de l'océan Atlantique, à deux pas des bâtiments modernes qui composent Lagos, la plus grande ville du Nigéria et le principal centre commercial et industriel. Dans ce vaste bidonville situé au bord de l’eau, à proximité du troisième pont du troisième continent, long de 10 km, des dizaines de milliers de personnes vivent dans des maisons en bois branlantes surélevées. Il n'y a pas de recensement officiel, mais les estimations suggèrent que 150 000 à 250 000 personnes y vivent.

    Makoko était autrefois un petit village de pêcheurs construit par des pêcheurs venus du Bénin pour gagner de l'argent il y a plus de cent ans, avant de devenir un établissement urbain construit illégalement sur un kilomètre carré. La population est maintenant composée principalement de travailleurs migrants originaires de pays d’Afrique de l’Ouest qui tentent de gagner leur vie au Nigéria. L'eau noire huileuse ne convient plus à la pêche; elle dégage une odeur âcre et une épaisse couche d'écume blanche se forme autour des échasses de la cabane.
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.amusingplanet.com/2014/04/makoko-floating-slum-in-nigeria.html&prev=search

     

    Nous avons Neuilly, eux ils ont Makoko ...


    votre commentaire
  • Offrez des tisanes « de mecs » à votre homme !

    C’est désormais possible grâce au Herbal Drinkers Club, une « maison de tisanes » pensée par un homme pour ses congénères. En voilà une bonne idée. Créée en 2017, cette nouvelle marque joue sur les codes marketing propres au marché masculin avec des boites noires et blanches carrées assez design. Mais ce n’est pas tout : les mélanges de plantes ont aussi été pensés pour satisfaire les papilles des barbus qui cherchent une boisson d’homme, même s’il s’agit de plonger des plantes dans une eau frémissante…
    https://www.mafamillezen.com/herbal-drinkers-club-tisanes-pour-hommes/

     

    Mettez ces messieurs à la tisane ...


    votre commentaire
  • La sagesse chinoise nous enseigne : « Tout voyage commence par un petit pas ». Si l’on voyage avec ses pieds, on doit le faire aussi avec ses papilles ! Et c’est même l’une des façons les plus agréables de découvrir le monde. Alors c’est sûr, les rabat-joie diront qu’avec la mondialisation on peut tout goûter sans sortir de nos frontières. Et bien, ils se trompent ! Si les grands plats traditionnels ont effectivement été exportés un peu partout dans le monde, les spécialités locales restent de petites pépites qu’on ne découvre qu’en voyageant. Nous avons demandé à 8 globe-trotters de nous raconter leurs aventures culinaires autour du monde : 2 plats par continent, pour un récit tout en saveurs.

    Charly, 63 ans : la moussaka en Crète ...

    La Grèce est un peu ma seconde patrie. Ma femme y a de la famille et beaucoup de nos amis y ont posé leurs valises pour une retraite paisible. À Héraklion, je ne manque jamais d’aller chez Colas, un ami qui tient un petit restaurant dans une ruelle éloignée de la foule. Sa Moussaka est la meilleure que j’ai jamais goûtée. Ma femme ne doit surtout pas lire ces lignes, elle pense que je préfère la sienne ! Celle de Colas vaut le détour : viande hachée, tomates, aubergines, yaourt. Arrêtons, je salive…

     

    Drôles de petits plats autour du monde ...


    votre commentaire
  • La cryptozoologie, l'étude des «animaux cachés», concerne des animaux dont l'existence n'a pas encore été reconnue par la science. Ces animaux, appelés «cryptides», sont souvent des légendes, écrites comme des mythes ou des canulars élaborés. Certains cryptides célèbres sont Bigfoot, le monstre du Loch Ness et El Chupacabra, qui restent tous entourés de mystère. Cependant, de nombreux animaux largement reconnus aujourd'hui faisaient autrefois partie de ces cryptides. Les dix créatures suivantes, autrefois considérées par la science comme des produits du folklore, de l'imagination ou de la supercherie, sont maintenant officiellement reconnues comme leur propre espèce.
    Par souci de cohérence, les animaux supposés éteints à tort ne sont pas inclus (coelacanthe, pécari de Chacoan, pic à bec d'ivoire)

    L'oiseau du diable ...

    L'oiseau du diable, ou oulama, est un oiseau à cornes effrayant du folklore sri-lankais. On voit rarement cette créature insaisissable, mais on l'entend souvent sous la forme de ses cris infâmes et glacés. On dit que ses cris ressemblent à une femme en pleurs et sont perçus par les locaux comme un présage de la mort. Pendant des siècles, les cris nocturnes de l'oiseau diabolique étaient la seule preuve de son existence; La science occidentale l'a décrit comme une simple superstition.

    Puis, en 2001, l'oiseau du diable a été identifié comme une nouvelle espèce de hibou, le grand-duc d'Amérique (bubo nipalensis). Le plus grand de tous les hiboux du Sri Lanka, le bubo nipalensis correspond parfaitement à la description de l’ulama, jusqu’à son cri caractéristique et à ses «cornes» touffues. Bien que la véritable identité du diable-oiseau reste encore en débat, le grand-duc de Virginie est la source d'inspiration la plus convaincante pour cette créature mystérieuse.

     

    Les animaux imaginaires ... devenus réalités ...


    votre commentaire
  • Née en 1976, l’artiste et photographe anglaise Ellie Davies a fait des forêts son thème de prédilection. Elle n’a de cesse de parcourir les bois, qu’il s’agisse de ceux de sa région natale de New Forest au sud de l’Angleterre ou plus récemment de la forêt française de Fontainebleau, afin d’y créer des œuvres poétiques et sensuelles magnifiant le mystère et l’enchantement de ces étendues forestières. Un travail expérimental et délicat qui valait bien un entretien.
    https://elliedavies.co.uk/

     

    La forêts : ses secrets et sa beauté ...


    votre commentaire
  • Gianni De Conno ( Milan , 1957 - Milan , 26 août 2017 ) était un illustrateur italien .

    Le monde de Gianni ...

    Le monde de Gianni ...

    Le monde de Gianni ...

    Le monde de Gianni ...

    Le monde de Gianni ...

    Le monde de Gianni ...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires